Nos actions
12 sept. 2011

La France s'intéresse au projet de développement du Nord québécois

<div id="agrandir" style="cursor:hand;" onclick="popup.open('http://www.mri.gouv.qc.ca/PDF/actualites/Charest-Besson_1.jpg')">Agrandir la photo</div> Éric Besson, en compagnie du premier ministre du Québec.

Mandaté par le premier ministre français François Fillon, le ministre français chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique, Éric Besson, était de passage au Québec du 7 au 10 septembre afin de coordonner l'action de la France à l'égard du Plan Nord. M. Besson dirigeait une délégation de représentants de 14 entreprises françaises.

Durant son séjour, la délégation française a été reçue par le premier ministre du Québec, Jean Charest, qui était accompagné de la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Monique Gagnon-Tremblay, et du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Sam Hamad.

La délégation a aussi eu l'occasion d'échanger avec le négociateur en chef du Québec dans le cadre de l'Accord économique et commercial global Canada-Union européenne, Pierre Marc Johnson, en plus de rencontrer des représentants d'Investissement Québec.

Lors de leur visite du Nord québécois, le ministre Besson et les représentants des entreprises françaises se sont rendus :

  • à Chibougamau, où ils ont assisté à une présentation du Plan Nord suivie d'une table ronde sur les occasions d'affaires liées à ce grand projet.
  • à Radisson, où ils ont visité le complexe hydroélectrique La Grande.

Le déploiement du Plan Nord représente une occasion de renforcer les liens économiques existants entre le Québec et la France. À ce titre, mentionnons que la France constitue le deuxième investisseur étranger au Québec après les États-Unis, avec près de 400 entreprises au Québec générant plus de 30 000 emplois.

Rappelons que le Plan Nord, présenté le 9 mai dernier, est l'un des plus grands chantiers de développement économique, social et environnemental de l'histoire du Québec. Il se déploiera sur 25 ans et entraînera, durant cette période, des investissements de plus de 80 milliards de dollars. Le Plan Nord intègre le développement énergétique, minier, forestier, bioalimentaire, touristique et du transport, la mise en valeur de la faune ainsi que la protection de l'environnement et la conservation de la biodiversité. Il favorisera le développement au bénéfice des communautés concernées et du Québec tout entier, et ce, dans le respect des cultures et des identités.
Nos actions