Nos actions
14 nov. 2011

Le milieu universitaire au cœur des relations Québec-Russie

M. Efim Iosifovitch Pivovar, recteur de l’Université d’État des sciences humaines de Russie à Moscou et Mme Monique Gagnon-Tremblay, ministre des Relations internationales.

Les relations entre le Québec et la Russie connaissent une nette progression depuis quelques années, et le milieu universitaire joue un rôle important à cet égard. En témoigne la récente visite au Québec du recteur de l’Université d’État des sciences humaines de Russie à Moscou (RGGU), M. Efim Iosifovitch Pivovar, qui a rencontré la ministre des Relations internationales Monique Gagnon-Tremblay afin de discuter de coopération et des activités du Centre interuniversitaire Moscou-Québec.

Notons que ce centre a son siège québécois à l’Université Laval et son siège moscovite à l’Université RGGU. Il est né en 1998 d’une entente entre les deux universités avec l’appui du ministère des Relations internationales. Plus de 300 étudiants et professeurs ont participé à des échanges depuis ses débuts et ont ouvert des passerelles entre les deux sociétés. L’Université Laval compte un important département d’études russes et RGGU offre deux programmes d’études québécoises.

Le Centre Moscou-Québec sert également de relais pour l’organisation d’activités de promotion du Québec à Moscou et de la Russie au Québec, telles que l’organisation de colloques, d’événements culturels, ainsi que la publication d’ouvrages et d’études. Il gère en outre la Bourse Québec-Russie octroyée par le ministère des Relations internationales.

Bourse Québec-Russie
Nos actions