Nos actions
12 déc. 2014

50 ans de relations franco-québécoises en milieu littéraire

Michel Robitaille, délégué général du Québec à Paris, s’est adressé au public durant la journée.

C’est dans le cadre de la programmation de son 50e anniversaire que la Délégation générale du Québec à Paris (DGQP) proposait, récemment, en partenariat avec l’Université Sorbonne-Nouvelle – Paris 3 et l’Association internationale des études québécoises (AIEQ), un colloque sur les échanges et coopérations franco-québécoises dans le milieu littéraire destiné à des enseignants, étudiants, écrivains, journalistes et chercheurs.

Animée par la journaliste, critique littéraire, écrivaine et productrice à France Culture, Catherine Pont-Humbert, la journée a été l’occasion d’écouter une dizaine de spécialistes, universitaires, poètes et écrivains québécois, français et européen, sur trois thèmes principaux :

  • la littérature québécoise dans les milieux de la culture, de l’enseignement et de la recherche en France

  • l’apport de la littérature québécoise à une ouverture sur la francophonie et le monde

  • la place de la littérature québécoise dans l’enseignement et la recherche. Quelles œuvres enseigner et pourquoi?


Alors qu’Annick Resh, présidente de l’AIEQ, ouvrait la journée par une allocution faisant état des réseaux d’enseignement et de coopération construits depuis 50 ans, l’écrivain invité, Dany Laferrière clôturait les travaux pour le plaisir de tous, en présentant avec humour et finesse sa « bibliothèque québécoise ».

Le délégué général du Québec à Paris, Michel Robitaille, est intervenu aux côtés de la présidente de la Sorbonne-Nouvelle – Paris 3, Marie-Christine Lemardeley, en évoquant la mise en place d’un partenariat important entre leurs deux institutions. En effet, après avoir créé un Centre d’études québécoises qui viendra en soutien à la Chaire sur le Québec contemporain créée en 2005, Paris 3 accueillera dès le printemps 2012 le Fonds Gaston-Miron au cœur de sa grande bibliothèque à Censier.

À noter que cette activité a été rendue possible grâce au soutien du ministère des Relations internationales et financée par la Commission permanente de coopération France-Québec, la Délégation générale du Québec à Paris, l’AIEQ et l’Université Sorbonne-Nouvelle – Paris 3.

Délégation du Québec à Paris
Programme du colloque

Association internationale des études québécoises
Université Sorbonne-Nouvelle – Paris 3
Nos actions