Communiqués
7 déc. 2018

Le Québec sera bien représenté à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, en Pologne

QUÉBEC, le 7 déc. 2018 - Le Québec continuera à exercer son leadership dans la lutte contre les changements climatiques, tant ici qu'à l'international. Une importante représentation québécoise, dirigée par la ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme MarieChantal Chassé, se prépare à partir pour la 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CdP-24), qui se tiendra à Katowice, en Pologne, du 3 au 14 décembre prochain. La ministre sera accompagnée de l'émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques, M. Jean Lemire, ainsi que de plusieurs représentants d'entreprises, d'organismes et d'instituts de recherche québécois.

Ainsi, la mission commerciale organisée par Export-Québec regroupera une dizaine d'entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables et les technologies propres. Cette mission sera l'occasion de promouvoir l'offre et le savoir-faire québécois tout en favorisant l'émergence de collaborations entre les entreprises et organisations québécoises et les acteurs clés du monde entier.

Par ailleurs, près d'une douzaine de représentants de la société civile, issus de divers milieux, participeront aux activités entourant les négociations onusiennes sur le climat. Plusieurs d'entre eux ont pu bénéficier d'un soutien gouvernemental à cet effet grâce à un appel à projets lancé par le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques afin de les aider à mener à bien un projet spécifique dans le cadre de la CdP-24.

Programme de la ministre

La mission de la ministre Chassé s'échelonnera, quant à elle, du 8 au 12 décembre. Le Québec ayant établi d'excellents liens avec plusieurs organisations et réseaux internationaux, la ministre profitera de l'occasion pour promouvoir le rôle des États fédérés dans la lutte contre les changements climatiques et de mettre en avant l'expertise québécoise dans le domaine de l'électrification des transports et des mécanismes de marché servant à tarifer le carbone. Le Québec est activement impliqué au sein de nombreuses organisations et réseaux internationaux, tels que la Coalition Under2, le Partenariat international d'action sur le carbone (ICAP), le Réseau des gouvernements régionaux pour le développement durable (nrg4SD) et l'Alliance internationale sur les véhicules zéro émission (Alliance VZE).

Citation :
« Le Québec a initié et fait fructifier de nombreux partenariats avec des États fédérés, des pays de même qu'avec des organisations et réseaux internationaux déterminés à agir, comme lui, pour la lutte contre les changements climatiques. Je me rends en Pologne avec le mandat de renforcer nos alliances et de faire rayonner l'expertise québécoise. Nous avons beaucoup d'expériences positives à partager, notamment en matière de marché du carbone et d'électrification des transports. Les entreprises et les organisations québécoises qui nous accompagnent auront l'occasion de montrer leur savoir-faire au reste du monde et de poursuivre leur conquête des marchés internationaux. De la même façon, je compte aussi aller m'imprégner des meilleures pratiques mondiales, celles qui pourraient être importées chez nous pour nous aider à atteindre de la façon la plus efficace possible nos objectifs de lutte contre les changements climatiques. »

MarieChantal Chassé, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Faits saillants :

  • Les objectifs de la CdP-24 sont :
    • D'adopter un répertoire de règles et de lignes directrices, appelé « Programme de travail de l'accord de Paris », visant à définir et à préciser certaines des dispositions de l'accord de Paris dans le contexte de sa mise en œuvre;
    • De tenir un dialogue politique (« dialogue de Talanoa ») avec les ministres présents à la CdP-24 afin de faire le point sur le niveau d'ambition et les efforts d'atténuation des Parties à la CCNUCC pour la période pré-2020.

  • Les objectifs du Québec à la CdP-24 sont les suivants :
    • Mettre en valeur le leadership et les initiatives du Québec, particulièrement en faisant la promotion de l'extension possible du marché du carbone Québec-Californie et de ses multiples avancées en matière d'électrification des transports et s'enquérir des meilleures pratiques mondiales pouvant potentiellement être mises en place au Québec;
    • Faire valoir les actions et engagements des États fédérés et des régions dans la lutte contre les changements climatiques, notamment en matière de collaboration intergouvernementale;
    • Poursuivre sa contribution à la mobilisation de l'Organisation internationale de la Francophonie et de ses membres;
    • Défendre les intérêts du Québec concernant certaines dispositions de mise en œuvre de l'accord de Paris qui seront discutés à la CdP-24, dont celles touchant la comptabilisation des réductions d'émissions de gaz à effet de serre échangées au niveau international dans le cadre de mécanismes de marché du carbone.

Lien connexe :


Pour en savoir plus sur l’émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques, Jean Lemire.

Source :

Marie Julie Couturier
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521 3911

Information :

Relations avec les médias
Ministère de l'Environnementet de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991



Communiqués