Communiqués
19 mai 2019

La création de la richesse et la promotion de l’hydroélectricité au centre des priorités du premier ministre François Legault

Québec, le 19 mai 2019 – Le premier ministre du Québec, François Legault, se rendra à New York et à Washington D.C. du 19 au 22 mai 2019 pour effectuer une mission économique. Le programme des prochains jours contient des rencontres stratégiques avec de potentiels investisseurs et des joueurs clés pour l’exportation d’hydroélectricité québécoise à New York. Du côté de Washington D.C., le premier ministre compte multiplier les rencontres pour faire la promotion des intérêts commerciaux du Québec.

Des rencontres stratégiques pour promouvoir l’hydroélectricité québécoise
Le maire de la ville de New York, Bill de Blasio, a récemment annoncé son intention de faire appel au Québec pour s’approvisionner en hydroélectricité. Le premier ministre ira discuter des pistes de collaboration entre le Québec et les autorités de la ville américaine et de l’État de New York afin de les appuyer dans l’atteinte de leur objectif d’approvisionnement en électricité propre et renouvelable.

Attirer des investissements pour créer davantage de richesse
François Legault prendra également la parole devant un parterre de gens d’affaires lors d’un discours économique organisé par la Foreign Policy Association (FPA). Le premier ministre profitera de sa tribune pour proposer des occasions d’affaires avec des entreprises québécoises, notamment dans des secteurs d’activités porteurs, dont celui de l’intelligence artificielle, pour laquelle le Québec est un chef de file mondialement reconnu.

Le premier ministre amorcera sa mission par la visite de l’exposition Leonard Cohen : Une brèche en toute chose/A Crack in Everything, présentée en grande première internationale au Jewish Museum de New York. L'exposition, produite par le Musée d’art contemporain de Montréal, avait fracassé des records d’achalandage. La visite se fera en compagnie du directeur général et conservateur en chef du Musée d’art contemporain de Montréal, John Zeppetelli, aussi co-commissaire de l’exposition.

Promouvoir les intérêts commerciaux du Québec à Washington D.C. À la suite de la levée des tarifs sur l’acier et l’aluminium canadiens par l’administration Trump, le premier ministre compte multiplier les rencontres politiques de haut niveau dans la capitale fédérale américaine. Il y fera la promotion du libre-échange et des intérêts commerciaux du Québec dans un contexte où les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis demeurent importantes. Rappelons que le volume d’exportations du Québec aux États-Unis atteint 64 milliards de dollars et constitue 70 % de toutes nos exportations internationales.

Citations :

« Le Québec est un partenaire incontournable et fiable pour la Ville et l’État de New York, particulièrement en matière de transition énergétique. Les Américains comprennent bien le rôle que nous pouvons jouer grâce à l’hydroélectricité québécoise dans leur projet de développement et dans la recherche de solutions innovantes contribuant à la décarbonisation de New York. En plus de l’hydroélectricité, je suis venu faire la promotion des intérêts commerciaux du Québec avec notre principal partenaire commercial à l’international.»

- François Legault, premier ministre du Québec

Faits saillants :

  • Les échanges entre le Québec et New York ont atteint 10,7 milliards de dollars en 2018.
  • L’État de New York est le premier destinataire des exportations québécoises et le deuxième plus important partenaire commercial du Québec aux États-Unis.
  • Plus de 130 entreprises basées à New York opèrent au Québec.
  • Le Québec exporte donc déjà son hydroélectricité vers l’État de New York. En 2018, 24 % des exportations nettes d’Hydro-Québec (HQ) étaient à destination de cet État, ce qui signifie qu’environ 5,3 % de la consommation totale en électricité de l’État de New York provient du Québec, preuve que l’hydroélectricité québécoise est une énergie renouvelable, propre et fiable.
  • En plus de l’annonce du maire de Blasio, le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a aussi lancé son « Green New Deal », dont la mesure phare est d’atteindre 70 % d’électricité tirée d’énergie renouvelable d’ici 2030 et 100 % neutre en carbone d’ici 2040.
  • Les échanges commerciaux entre le Québec et les États-Unis totalisent 100,8 milliards de dollars.
  • Les exportations du Québec à destination des États-Unis totalisent 64,3 milliards de dollars.
  • Les exportations québécoises aux États-Unis représentent 70 % des exportations internationales du Québec en 2018.

Liens connexes :
Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 32 représentations dans 18 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/mriquebec

Source :
Valérie Noël-Létourneau
Attachée de presse
Cabinet du premier ministre
Tél. : 418 997-1847

Information :
Liliane Côté
Relations médias
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des relations internationales et de la Francophonie
Tél. : 418 455-2275
mrif.gouv.qc.ca
Québec.ca/international


Communiqués