Communiqués
21 mai 2019

Mission à New York et Washington - Collective[i] s’établit à Montréal : un résultat concret du leadership québécois en intelligence artificielle

New York, le 21 mai 2019 – Le premier ministre du Québec, François Legault, annonce l’ouverture à Montréal d’un centre d’affaires de l’entreprise new-yorkaise Collective[i], créatrice d’un des plus grands réseaux internationaux de données intelligentes mettant l’intelligence artificielle au service du secteur des ventes à l’échelle mondiale. D’ici 2020, la compagnie compte prendre de l’expansion en ingénierie, en ventes et en marketing, prévoyant ainsi la création d’environ 30 emplois dans la métropole québécoise, dont la moyenne salariale serait de 130 000 $.

Le premier ministre a fait cette annonce au siège de Collective[i], à New York. La clientèle de l’entreprise se compose des organisations commerciales les plus avancées au monde. Le premier ministre a vanté la force et la vitalité de l’écosystème québécois en intelligence artificielle, chef de fil mondial en recherche dans le domaine.

Rencontres stratégiques avec Citigroup, Blackstone et Morgan Stanley

Le volet new yorkais de la mission du premier ministre comprenait d’importants entretiens avec les dirigeants des plus grandes sociétés dont le siège mondial se situe à New York. François Legault a rencontré John Hastings, président-directeur général de Citi Canada, et Kristine Braden, chef de cabinet du président-directeur mondial de la multinationale. Le premier ministre a mis de l’avant les conditions propices qu’offre le Québec pour attirer une grande banque américaine et lui fournir l’environnement le plus performant pour poursuivre sa transition technologique. Il a notamment vanté l’expertise québécoise de pointe en intelligence artificielle auprès de ses interlocuteurs.

Le premier ministre s’est également rendu dans les bureaux de Blackstone pour un entretien avec le président-directeur général et co-fondateur de la société d’investissement, Stephen A. Schwarzman. Hydro-Québec et la filiale de Blackstone collaborent au développement possible du projet de la ligne de transmission Champlain Hudson Power Express, Transmission Developers inc., afin d’acheminer de l’électricité québécoise, propre et renouvelable, jusqu’à la ville de New York. Ce projet ambitieux pourrait permettre à la mégapole d’atteindre ses cibles en matière de lutte contre les changements climatiques.

La matinée s’est conclue par un entretien avec le vice-président de Morgan Stanley, Thomas Nides, au siège social de l’entreprise. Morgan Stanley a annoncé la poursuite de la diversification de ses activités à Montréal, notamment dans le secteur de l’IA. Le premier ministre a profité de l’occasion pour souligner la présence de la plus grande et plus prestigieuse équipe de recherche en apprentissage profond au monde réunie sous le chapeau du MILA — Institut québécois d’intelligence artificielle, dirigé par l’éminent professeur Yoshua Bengio. Le premier ministre a fait valoir que le Québec est un joueur de premier plan en IA, tant en recherche et innovation qu’en création d’entreprises, en passant par le développement d’applications.

Pour conclure ce premier volet de sa mission aux États-Unis, le premier ministre s’arrêtera dans les locaux de Facebook pour une rencontre avec Jérôme Pesenti, vice-président intelligence artificielle de l’entreprise. L’environnement d’affaires québécois se distingue par sa culture d’innovation, sa main-d’œuvre qualifiée et sa capacité à créer une synergie entre divers secteurs économiques et académiques, desquelles naissent des occasions d’affaires uniques, particulièrement dans le domaine de l’IA. Le premier ministre entend faire valoir les nombreux avantages que procure le Québec pour amener l’entreprise à y diversifier ses activités. Rappelons que Facebook possède un laboratoire de recherche en intelligence artificielle à Montréal depuis 2017.

Citations :

« Je veux être un premier ministre économique. Je l’ai toujours dit, ça prend plus d’investissements privés au Québec pour créer des emplois payants. Le Québec est un leader dans le domaine de l’intelligence artificielle, un secteur avec des emplois à très haute valeur ajoutée. L’annonce de Collective(i), aujourd’hui, le démontre encore une fois. L’intérêt industriel pour les applications de l’IA est considérable et en forte croissance dans de nombreux secteurs, tels que le commerce, la logistique et les transports ainsi que le secteur bancaire. Il faut mettre en valeur notre savoir-faire en matière d’intelligence artificielle et d’hydroélectricité afin de l’utiliser comme levier pour l’attraction d’investissement. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Nos recherches nous ont montré que le gouvernement du Canada et la Ville de Montréal partagent notre vision selon laquelle il est impératif d’adopter les technologies dont le potentiel permettra de faire progresser l’humanité. C’est pourquoi Montréal, comme le Collectif[i], a tout misé sur le secteur de l’IA. »

Heidi Messer, co-fondatrice et présidente, Collective(i)

Liens connexes :

  • Les efforts conjugués d’Investissement Québec et de Montréal International pour convaincre les dirigeants de l’entreprise Collective[i] de s’implanter à Montréal ont porté fruit. Montréal s’est imposée comme premier choix des dirigeants de l’entreprise. Le pouvoir attractif de l’écosystème de l’intelligence artificielle à Montréal a été déterminant dans l’analyse.
  • Le Québec est un leader mondial en recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle et un pôle de compétitivité en valorisation des données.
  • Le gouvernement du Québec appuie le développement de l’écosystème en IA, notamment afin que la recherche dans ce domaine se traduise par des applications concrètes dans les entreprises québécoises.
  • Le budget du Québec 2017-2018 comprenait l’octroi d’un montant de 100 millions de dollars à l’Université de Montréal pour la création d’une grappe québécoise en IA.
  • Le gouvernement a fait l’annonce de plusieurs mesures du plan budgétaire 2019-2020, totalisant 329 millions de dollars sur cinq ans, visant à accélérer l’adoption de l’intelligence artificielle au Québec.

Source :
Valérie Noël-Létourneau
Attachée de presse
Cabinet du premier ministre
Tél. : 418 997-1847

Information :
Liliane Côté
Relations médias
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Tél. : 418 649-2400, poste 57195
Cell. : 418-455-2275



Communiqués