MM. Jean-Pierre Raffarin et Jean Charest dressent un bilan très positif de leurs entretiens

Montréal, le 24 mai 2003 ─ Les premiers ministres de la République française et du Québec, MM. Jean-Pierre Raffarin et Jean Charest, ont dressé aujourd'hui à Montréal un bilan très positif de leurs entretiens dans le cadre des visites annuelles alternées des premiers ministres français et québécois.

« Nous souhaitions profiter d'une conjoncture exceptionnelle, l'arrivée au pouvoir de deux nouveaux gouvernements à Paris et Québec, pour donner une impulsion nouvelle à une relation déjà riche et variée. Nous avons réussi puisque désormais sont intégrées à nos rapports les priorités que nos deux gouvernements se sont fixées », a déclaré M. Charest. Pour sa part, le premier ministre français a soutenu que " la France et le Québec ont intérêt à profiter de leurs rapports privilégiés pour innover et relever le défi de la mondialisation. "

À la suite de leurs entretiens, les deux chefs de gouvernement ont convenu de diriger des missions communes en compagnie de patrons de PME dans le but de développer et de prospecter des marchés en Amérique et en Europe, avec le soutien de Futurallia, une organisation vouée au développement des petites et moyennes entreprises. Une première mission conjointe est prévue en 2004 au Mexique. Auparavant, MM. Raffarin et Charest s'étaient réjouis de la signature d'accords de partenariat entre PME françaises et québécoises, totalisant plus de 55 millions de dollars d'investissements et prévoyant la création ou le maintien d'un millier d'emplois, en France et au Québec.

MM. Raffarin et Charest ont par ailleurs annoncé que des missions conjointes seront également organisées à travers le monde pour faire la promotion des études supérieures données dans les universités françaises et québécoises. Cette initiative se veut complémentaire aux efforts déployés de part et d'autre pour développer des passerelles entre nos universités et reconnaître la qualité des matières académiques qui y sont enseignées. L'objectif est de donner tous les atouts possibles aux jeunes français et québécois afin de les préparer à travailler ailleurs dans le monde.

Les deux chefs de gouvernement ont réaffirmé par ailleurs leur volonté de poursuivre leurs actions communes en vue de l'adoption d'un instrument international sur la diversité culturelle. Pour MM. Raffarin et Charest, il importe que les gouvernements puissent définir librement leur politique culturelle et soutenir leur culture nationale.

Soulignons enfin que les gouvernements français et québécois ont profité de la visite officielle au Québec du premier ministre français pour signer un protocole en matière de tourisme et un autre pour donner une « cure de rajeunissement » à l'Office franco-québécois pour la jeunesse qui, cette année, accueillait son 100 000e stagiaire. MM. Raffarin et Charest ont pour leur part signé un relevé de décisions, intitulée une « nouvelle alliance franco-québécoise» , prévoyant notamment des actions communes en matière de développement économique et régional, de promotion du français, de santé, de modernisation de l'État et de développement durable.

À l'issue de leurs entretiens, les deux premiers ministres ont convenu de se rencontrer l'année prochaine en France.

- 30 -

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste