La vice-première ministre, Mme Monique Gagnon-Tremblay, dresse un bilan positif de sa récente mission en France et en Belgique

Québec, le 22 décembre 2003 - C'est un bilan positif qu'a fait la vice-première ministre, ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay, de sa mission qui l'a menée du 11 au 20 décembre en France et en Belgique. « Cette mission a démontré que les rapports que le Québec entretient avec l'Europe ont atteint une vitesse de croisière qui profitera à l'ensemble des acteurs de la société québécoise », a dit madame Gagnon-Tremblay.

Au cours de sa mission en Belgique, sa première depuis sa prise de fonctions, la vice-première ministre a eu des entretiens avec le ministre-président de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, M. Hervé Hasquin, le ministre-président de la Région wallonne, M. Jean-Claude Van Cauwenberghe, et le ministre-président de la Flandre, M. Bart Somers. Au chapitre des discussions, figuraient le dossier de la diversité culturelle, sur lequel la vice-première ministre a constaté une similarité de points de vue avec ses interlocuteurs, de même que le projet de tenir à Québec le 12e Sommet de la Francophonie en 2008, marquant ainsi le 400e anniversaire de fondation de la première capitale francophone d'Amérique. Mme Gagnon-Tremblay a rencontré également le président de l'Union Wallonne des Entreprises (UWE), M. Henri Mestdagh. Elle a par ailleurs prononcé une allocution devant une centaine de membres de la Chambre de commerce Canada-Belgique-Luxembourg portant sur les priorités du gouvernement, l'action internationale du Québec et son potentiel économique et commercial.

Lors de son séjour en France, la vice-première ministre a eu des entretiens avec le ministre délégué à la Coopération et à la Francophonie, M. Pierre-André Wiltzer. Ce fut l'occasion de la signature d'une nouvelle entente en matière de sécurité sociale, qui permet notamment aux Français qui résident au Québec d'obtenir des pensions de retraite, d'invalidité ou de survie de la part du gouvernement français. Mme Gagnon-Tremblay a également rencontré les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale, MM. Christian Poncelet et Jean-Louis Debré.

La vice-première ministre a aussi participé à la 19e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), où elle a déposé officiellement la candidature de Québec pour le Sommet de la Francophonie. Mme Gagnon- Tremblay a par ailleurs annoncé que le Québec consacrerait 70% de sa contribution à l'Agence intergouvernementale de la Francophonie en appui à la programmation visant des actions ciblées sur le terrain.

En outre, la vice-première ministre a prononcé une allocution sur les nouvelles orientations du gouvernement québécois à l'Institut France-Amériques, une association regroupant des leaders de différents milieux intéressés par les relations entre la France et les Amériques.

À Poitiers, Mme Gagnon-Tremblay a coprésidé avec le ministre de la Jeunesse, de l'Éducation Nationale et de la Recherche, M. Luc Ferry, la 50e séance du Conseil d'administration de l'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ). Ce fut l'occasion pour elle d'exprimer sa volonté de voir l'Office investir ses énergies dans ses missions essentielles. Elle a souhaité que l'OFQJ s'ouvre davantage vers des pays tiers et fasse en sorte qu'un plus grand nombre de jeunes issus de toutes les régions du Québec participent à des programmes de stages. La vice-première ministre a aussi présenté le nouveau secrétaire général de l'Office pour le Québec, M. Alfred Pilon. Elle a enfin pris part à la signature d'un plan d'action pour l'année 2004 avec la région Poitou-Charentes présidée par Mme Élisabeth Morin.

- 30 -

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste