«Le Rwanda : au-delà des atrocités, l'espoir »

Monique Gagnon-Tremblay

Québec, le 8 avril 2004 - À l'Assemblée nationale du Québec, la vice-première ministre et ministre des Relations internationales, Mme Monique Gagnon-Tremblay, a appelé tous les Québécois à une « Solidarité de mémoire » envers le peuple rwandais à l'occasion du dépôt d'une motion soulignant le 10e anniversaire du génocide au Rwanda. « Il faut que, tous ensemble, nous puissions dire plus jamais : plus jamais, ne doit-on porter atteinte à la vie et à la dignité humaine, où que ce soit dans le monde. ».

La vice-première ministre a ardemment souhaité que « les travaux actuellement menés par Le Tribunal pénal international pour le Rwanda permette au peuple rwandais de fermer ce chapitre douloureux de son histoire et de celle de l'humanité ». Mme Monique Gagnon-Tremblay a rappelé les défis majeurs qui se posent au Rwanda, mais aussi dans plusieurs régions du monde, la pauvreté, la mauvaise gouvernance, les injustices économiques, politiques et sociales qui engendrent des conflits internes, le terrorisme international, la pandémie du HIV/Sida et autres maladies endémiques.

« Nous avons la chance d'appartenir à une société tolérante envers autrui, à une société ouverte à la diversité, curieuse et attentive au passé », a conclu la ministre en rappelant notre devoir de mémoire et la force de l'espoir.

- 30 -

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste