Pour Monique Gagnon-Tremblay, la priorité est la politique d'affaires internationales

Québec, le 27 avril 2004 - « La politique d'affaires internationales constitue LA priorité du ministère des Relations internationales » a soutenu aujourd'hui la vice-première ministre, ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Mme Monique Gagnon-Tremblay, lors de l'étude des crédits de son ministère à l'Assemblée nationale. Selon la vice-première ministre, « depuis la politique de 1991, le contexte international a énormément changé. Voilà pourquoi une nouvelle politique s'impose plus que jamais. Elle devra prendre en compte la volatilité du contexte mondial et refléter la volonté du Québec de jouer un rôle actif sur la scène internationale. »

Mme Gagnon-Tremblay a également identifié la modernisation de l'État comme « chantier important » pour 2004-2005. Par exemple, le ministère des Relations internationales reverra son mode de fonctionnement en regard du rayonnement du Québec à l'étranger et étudiera un projet de guichet unique pour les jeunes.

La vice-première ministre a par ailleurs annoncé que les compressions budgétaires seront de 6,6% pour le réseau des représentations du Québec à l'étranger. « Nous sommes loin des rumeurs de compressions de 25 ou 30% et à cent lieues de la catastrophe appréhendée », a dit la ministre qui a tenu à préciser que les postes continueraient à accomplir pleinement leurs mandats tant auprès des gouvernements étrangers que des organisations internationales.« Nous respecterons nos engagements internationaux et les ressources humaines, qui sont au coeur de l'action internationale du Québec, ne seront pas touchées » a dit Mme Gagnon-Tremblay. Précisons par ailleurs que la compression pour le ministère des Relations internationales est de 8% et que 10% du budget total du MRI sera consacré aux programmes destinés aux jeunes.

- 30 -

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste