Le Québec consterné par les récents attentats à Londres

Québec, le 7 juillet 2005 ─ Réagissant au nom du gouvernement du Québec, la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay, s'est dite consternée par les attentats survenus aujourd'hui à Londres. « Il faut condamner avec la plus grande fermeté de tels gestes. C'est à une population sans défense à laquelle se sont attaqués des terroristes qui croient qu'ils peuvent changer nos sociétés et nos valeurs par des gestes inacceptables. »

Après avoir adressé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, la ministre a ajouté qu'il « est malheureux que de tels événements surviennent au moment même où les leaders mondiaux sont réunis pour lutter contre la pauvreté dans le monde. »

Madame Gagnon-Tremblay a aussi exprimé sa solidarité au gouvernement britannique dans sa lutte contre le terrorisme et s'est dite d'accord sur le fait que de tels attentats constituent une attaque contre toutes les nations.

Par ailleurs, la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie a soutenu que le Québec continuerait à faire de la sécurité un axe important des rapports qu'il entretient avec ses principaux partenaires. « Plus que jamais, il faut se préoccuper de la sécurité de nos concitoyens », a-t-elle dit.

Madame Gagnon-Tremblay a enfin tenu à rassurer les familles du personnel de la Délégation générale du Québec à Londres. « Dès l'annonce des premiers attentats, nous avons rejoint l'ensemble de nos employés. » Rappelons que, comme il est d'usage, la Délégation générale est disponible pour répondre aux questions des Québécoises et des Québécois concernant des proches qui se trouveraient à Londres en ce moment.

- 30 -


Retour à la liste