Le gouvernement du Québec accorde une aide alimentaire d'urgence au Niger

Québec, le 16 août 2005 ─ La ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Mme Monique Gagnon-Tremblay, annonce une aide d'urgence de 50 000 $ destinée au Niger, où la population est aux prises avec une grave crise alimentaire. Ce montant est versé à Oxfam-Québec, un organisme de coopération internationale reconnu et actif dans ce pays depuis plus d'une décennie.

Oxfam-Québec estime à plus 3 millions de personnes, dont presque 1 million d'enfants, le nombre de vies menacées par la crise alimentaire qui sévit dans ce pays. Selon cet organisme, l'invasion de criquets de l'an dernier et le manque de pluie pendant la saison des cultures ont fait des ravages auprès des familles agricoles et les gardiens de troupeaux nomades. Le prix des céréales a, par ailleurs, plus que doublé et il y a une grave pénurie de produits de base dans les marchés.

La contribution du ministère des Relations internationales s'inscrit en continuité avec les actions humanitaires entreprises par Oxfam-Québec depuis l'automne dernier, notamment avec la mise en place de nouvelles cantines scolaires et la fourniture de matériel de base. Oxfam-Québec a des volontaires sur place pour assurer la livraison rapide et efficace de l'aide d'urgence.

« Le Québec est concerné par ce drame humain que connaît le Niger. Nous avons un devoir de solidarité envers ce pays de la Francophonie durement touché par un désastre naturel de grande envergure », a dit Mme Gagnon-Tremblay.

La contribution du ministère des Relations internationales versée à Oxfam-Québec provient du volet « aide d'urgence » du Programme québécois de développement international. Ce programme vise à soutenir les actions de solidarité des organismes québécois de coopération internationale menées en faveur du développement en Afrique francophone, en Amérique latine et dans les Antilles.

- 30 -


Retour à la liste