Au 3e Sommet économique coprésidé par le premier ministre Charest et le gouverneur Pataki - Signature de quatre ententes dans le domaine du tourisme et de la coopération universitaire

Québec, le 5 octobre 2005 ─ Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et le gouverneur de l'État de New York, monsieur George E. Pataki, ont coprésidé le 3e Sommet économique Québec - New York, à Albany, auquel ont participé des leaders du milieu des affaires, des études et des gouvernements. À l'occasion de ce Sommet qui contribue à la croissance économique de la région binationale, les deux chefs de gouvernement ont tracé le bilan des progrès réalisés depuis les deux premiers Sommets et ont salué la signature de quatre ententes dans les domaines de la coopération universitaire et de la promotion touristique.

« Le troisième Sommet renforce les acquis des deux premiers. Il ouvre de nouvelles perspectives et des occasions de partenariat, particulièrement dans les domaines des hautes technologies, du transport, de l'énergie et de l'enseignement, sans oublier le tourisme. Je suis convaincu que les efforts combinés des gens d'affaires des deux cotés de la frontière aideront non seulement à la création d'emplois, mais également à nous épauler dans nos nouvelles responsabilités partagées pour assurer la sécurité continentale », a déclaré monsieur Charest.

« La solide relation entre l'État de New York et le Québec est un moteur pour la prospérité des deux côtés de la frontière, a souligné le gouverneur Pataki. En tant que partenaires commerciaux, nous avons un intérêt mutuel dans la réussite de l'autre. Les travaux de ces Sommets visent par ailleurs à élargir les possibilités de travailler ensemble. Il y a eu beaucoup de progrès depuis notre premier Sommet et la perspective de voir nos efforts profiter aux gens de l'État de New York et du Québec est emballant. Quoi de plus emballant à propos de ces rencontres annuelles que de découvrir de nouvelles façons de stimuler la croissance économique et de créer des emplois ». Au nom de tous les New-Yorkais, je souhaite une chaleureuse bienvenue au premier ministre, ainsi qu'à tous nos amis du Québec dans notre capitale.

Nous croyons fermement que toutes les activités reliées au corridor de commerce, telles le 3e Sommet économique Québec-New York, sont des occasions privilégiées pour l'ensemble des partenaires, de part et d'autre de la frontière, de travailler ensemble à optimiser le potentiel des relations commerciales entre le Québec et l'État de New York. De telles actions visant à accentuer la contribution de nos ressources financières, humaines et naturelles ne peuvent être que bénéfiques, puisqu'elles répondent de manière efficace aux nombreux défis posés par la mondialisation des marchés et par la préoccupation sans cesse grandissante pour la sécurité de nos frontières », a déclaré la présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), Mme Françoise Bertrand.

Selon le président de la Plattsburgh-North Country Chamber of Commerce (PNCCC) et président du côté new-yorkais de la Coalition du corridor Québec-New York, M. Garry Douglas : « Les deux premiers Sommets se sont traduits par des résultats importants pour le développement de la région binationale Québec -New York. Ces résultats comprennent notamment, les nouveaux investissements de plus de 200 millions de dollars en infrastructures vitales, de nouveaux partenariats stimulants dans de nombreux secteurs technologiques comme les nanotechnologies, ainsi que les premiers pas menant à un développement touristique conjoint. Le meilleur reste cependant à venir; le troisième Sommet économique ne fait pas que célébrer tous nos succès partagés depuis 2001, il offre une base solide qui permettra, au cours de la prochaine année, de réaliser des progrès dans les domaines du transport, de la technologie, du tourisme et de l'énergie. Je remercie le gouverneur Pataki et le premier ministre Charest, ainsi que tous nos collègues pour ce partenariat qui est devenu l'un des plus significatifs en Amérique du Nord. ».

Le premier ministre Charest et le gouverneur Pataki ont souligné que les ententes signées entre les institutions d'enseignement ne sont qu'une partie des efforts importants. Les rencontres se sont tenues lors de ce Sommet et continueront dans les prochaines semaines au Québec et dans l'État de New York. Elles visent à promouvoir la collaboration entre institutions dans des domaines variés comme le génie civil, la mode, la recherche sur le plasma, la photonique, pour n'en nommer que quelques-uns.

Le premier ministre a ajouté que de tenir le prochain Sommet encore une fois au Québec sera une autre occasion de souder notre longue amitié et notre partenariat transfrontalier.

- 30 -


Retour à la liste