L'entente entre le Vietnam et le Québec en matière d'adoption internationale entrera en vigueur le 1er janvier 2006

Québec, le 27 décembre 2005 - L'entente de coopération en matière d'adoption internationale signée le 15 septembre 2005 entre les gouvernements de la République socialiste du Vietnam et du Québec entrera en vigueur le 1er janvier prochain.

La ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Mme Monique Gagnon-Tremblay, a indiqué aujourd'hui que, grâce à cette entente, « les parents québécois ont maintenant toutes les garanties juridiques que ces adoptions auront lieu dans l'intérêt des enfants et le plein respect de leurs droits, les mêmes que le Code civil québécois reconnaît aux enfants nés au Québec ».

Mme Gagnon-Tremblay a tenu à souligner l'excellente collaboration entre les gouvernements du Vietnam et du Québec, qui a permis la signature de l'entente de coopération en septembre dernier. « Le processus d'adoption interrompu à la suite de la réforme souhaitée par le gouvernement vietnamien pourra ainsi reprendre. » Avant cette réforme, les familles québécoises étaient celles qui accueillaient le plus grand nombre d'enfants vietnamiens au Canada.

Pour sa part, la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation, madame Margaret F. Delisle, a précisé qu'avant la reprise des adoptions, une autre étape doit être franchie. En effet, les organismes concernés du Québec, Terre des hommes pour les enfants inc. et la société Formons une famille inc. devront obtenir au préalable une accréditation du gouvernement vietnamien. Cette accréditation est exigée par la loi vietnamienne et par l'entente de coopération Vietnam Québec. Ce n'est qu'une fois l'accréditation obtenue que les parents québécois désireux d'adopter un enfant vietnamien pourront s'inscrire auprès d'un organisme d'adoption québécois.

- 30 -


Retour à la liste