Monique Gagnon-Tremblay souhaite des élections prochaines en Haïti

Québec, le 13 janvier 2006 ─ La ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Monique Gagnon-Tremblay, a exprimé le souhait aujourd'hui que le processus électoral trouve son dénouement au terme du nouveau calendrier établi par le Conseil électoral provisoire en Haïti. La ministre a rappelé que le gouvernement du Québec suit de très près l'évolution de la situation politique et sociale dans ce pays. Selon elle, les prochaines élections constituent une étape déterminante vers la restauration de la démocratie et de la stabilité en Haïti.

Mme Gagnon-Tremblay a par ailleurs indiqué que le Québec travaille de concert avec la communauté des bailleurs de fonds internationaux pour assurer la stabilisation et la reconstruction du pays. « Nous souhaitons réitérer notre engagement à accompagner le peuple haïtien et demeurons disposés à apporter notre appui à des initiatives visant l'amélioration des conditions de vie de la population haïtienne », a dit Mme Gagnon-Tremblay.

La ministre a affirmé que le gouvernement québécois continuera à mettre à la disposition du gouvernement haïtien le savoir-faire de la fonction publique québécoise pour le renforcement de ses capacités de gestion, selon l'engagement du premier ministre Charest lors de sa mission en Haïti en juin 2005.

Mme Gagnon-Tremblay a par ailleurs rappelé que, dans le cadre du Programme québécois de développement international, le gouvernement du Québec appuie des initiatives de la société haïtienne développées en partenariat avec les organismes québécois de coopération internationale pour venir en aide aux plus démunis. Depuis la création de ce programme en 1997, ce sont plus de 5,3 M $ qui ont été consentis à Haïti, soit plus de 25 % de l'ensemble du budget de ce programme.

- 30 -

Retour à la liste