Jeronimo reçoit le prix Rapsat-Lelièvre 2006 pour son album 12 h 33 : un disque introspectif et une plume exceptionnelle

Québec, le 28 septembre 2006  Le prix Rapsat-Lelièvre 2006 est décerné à l'auteur-compositeur-interprète Jeronimo pour son album 12 h 33 distribué au Québec dès le 31 octobre par Diffusion YFB sous étiquette Enregistrements D7. L'artiste liégeois recevra officiellement son prix à Montréal au mois de novembre alors qu'il sera de passage dans le cadre de Coup de coeur francophone qui célèbre cette année son 20e anniversaire. Jeronimo sera en spectacle le samedi 4 novembre au Théâtre Petit Champlain à Québec et le mercredi 8 novembre au Cabaret du Musée Juste pour rire à Montréal.

Le prix Rapsat-Lelièvre est attribué chaque année par un jury international composé de spécialistes de la chanson issus de la Communauté française de Belgique et du Québec. Il comprend une bourse de 5 000 $ accordée par le ministère des Relations internationales du Québec à l'auteur-compositeur-interprète et une aide de 7 500 € (environ 10 500 $) allouée par le Commissariat général aux Relations internationales de la Communauté française de Belgique au producteur du disque afin d'en assurer la diffusion sur le marché québécois.

Jérôme Mardaga – alias Jeronimo – propose un album très personnel à la fois brut et touchant. Il dessine des histoires intimes drapées d'univers musicaux envoûtants et construit des chroniques fidèles à son style doux-amer. Avec une écriture percutante, il navigue avec aisance entre les interstices du dérisoire et du réalisme. Jeronimo crée autour de ses chansons une atmosphère rock et ludique échevelée de sincérité.

Grâce à un premier disque distribué au Québec et à une tournée de spectacles qui s'en est suivie, Jeronimo a déjà des amis ici. Les qualités évidentes de ce deuxième disque et le prix Rapsat-Lelièvre devraient agrandir le cercle. En plus de lui reconnaître un potentiel de carrière sur le territoire québécois, le jury lui décerne le prix pour la singularité et la sensibilité du projet artistique, la cohérence qui se dégage de cet album varié et la qualité de la réalisation musicale.

Le prix Rapsat-Lelièvre a été décerné pour la première fois en 1984 à la suite d'une entente de coopération entre le gouvernement du Québec et celui de la Communauté française de Belgique. Il est administré conjointement par le ministère des Relations internationales, le ministère de la Culture et des Communications et le Commissariat général aux relations internationales de la Communauté française de Belgique.

Ce prix prestigieux porte le nom des grands artistes que furent dans leur pays respectif Sylvain Lelièvre et Pierre Rapsat. Il est remis chaque année, en alternance, à un artiste québécois dans le cadre des FrancoFolies de Spa et à un artiste de Wallonie-Bruxelles à Coup de coeur francophone de Montréal. L'année dernière, c'est l'auteur-compositeur-interprète québécois Dumas qui a reçu cet hommage pour son album Le cours des jours.

− 30 −

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste