Inauguration d'une première chaire universitaire sur le Québec contemporain au Mexique

Québec, le 13 décembre 2006 – Une première chaire universitaire de recherches et d'études sur le Québec contemporain voit le jour au Mexique. Fruit d'un partenariat entre l'Université de Sherbrooke et l'Université autonome du Nuevo León, cette chaire vise à faire connaître le savoir-faire québécois et à amorcer des collaborations concrètes entre ces universités dans les domaines scientifique, culturel, social et économique. Sa création s'inscrit également dans la foulée de l'Accord de coopération conclu en mai 2006 entre les gouvernements du Québec et de l'État mexicain du Nuevo León.

Actuellement, une centaine de centres à travers le monde se consacrent de manière continue à la recherche, à l'enseignement ou encore à la publication d'ouvrages portant sur le Québec. C'est la première fois qu'une université hispanophone offre une visibilité aussi grande à l'expertise québécoise dans autant de domaines.

Une collaboration prometteuse

Le coup d'envoi des activités de la Chaire a été donné le 6 décembre dernier, avec la tenue d'une première ronde de conférences sur la pédagogie des sciences du génie. Pendant deux jours, les représentants des deux universités ont échangé sur les méthodes d'enseignement et la pédagogie. Invité pour l'occasion, le directeur de la faculté d'ingénierie de l'Université de Sherbrooke, M. Gérard Lachiver, y a présenté les innovations pédagogiques propres à l'Université de Sherbrooke de même que les défis de la formation en ingénierie pour le 21e siècle.

« Cette chaire revêt une grande importance pour nous, dans l'esprit de l'accord de coopération signé en mai dernier entre le premier ministre, M. Jean Charest, et le gouverneur du Nuevo León, M. José Natividad González Parás. Nos gouvernements reconnaissent l'importance du rôle que peuvent jouer les gouvernements régionaux dans les champs de l'éducation, de la culture, de l'économie, de l'environnement, de la sécurité et du droit », a affirmé la déléguée générale du Québec à Mexico, Mme Doris Girard dans son discours inaugural.

Rappelons que la Politique internationale du Québec, lancée en mai 2006, prévoit une série d'actions favorisant l'intensification des liens entre le Québec et certains États ciblés du Mexique, dont le Nuevo León. Sa capitale, Monterrey, siège de l'Université autonome du Nuevo León, est l'un des principaux centres industriels et financiers du Mexique et le pôle économique du Nord-Est de ce pays.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste