Québec nomme son représentant à l'UNESCO

M. Michel Audet sera le représentant du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada à l'UNESCO

Québec, le 19 décembre 2006 - Le gouvernement du Québec a procédé à la nomination de M. Michel Audet pour représenter le Québec au sein de la délégation permanente du Canada auprès de l'UNESCO. M. Audet sera ainsi le premier représentant officiel du Québec à oeuvrer auprès d'une organisation des Nations Unies.

Professeur titulaire à la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval, M. Michel Audet dirige actuellement l'Institut Technologies de l'information et Sociétés voué à la production et au transfert des connaissances sur l'usage des technologies de l'information dans la société. Il est également directeur scientifique au Centre francophone d'informatisation des organisations (CEFRIO).

La ministre des Relations internationales, Mme Monique Gagnon-Tremblay, s'est réjouie de cette nomination qui permettra au Québec de faire sa marque et d'apporter une contribution significative aux travaux de l'UNESCO. « M. Michel Audet possède un parcours universitaire et professionnel impressionnant l'ayant amené à oeuvrer dans plusieurs des domaines d'intervention de l'UNESCO, notamment en matière d'éducation, de culture et de technologies de l'information. Son expertise est reconnue et recherchée, non seulement au Québec et au Canada, mais également dans plusieurs pays. Il a l'habitude de travailler dans un environnement international et a collaboré aux travaux de plusieurs ministères et organismes, tant au gouvernement du Québec qu'au gouvernement fédéral », a déclaré la ministre.

À titre de représentant du Québec au sein de la délégation permanente du Canada à l'UNESCO, M. Audet sera appelé à travailler plus particulièrement sur les dossiers liés à l'éducation pour tous, aux enjeux de la société de l'information et à la mise en oeuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Selon les termes de l'Accord conclu en mai dernier entre le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec, le représentant permanent du Québec pourra participer directement, selon son désir, à tous les travaux, réunions et conférences de l'UNESCO. Il aura droit d'intervenir pour faire valoir la voix du Québec et prendra ses mandats du ministère des Relations internationales à Québec.

Rappelons que cet Accord a un caractère historique en ce qu'il reconnaît « que la spécificité du Québec l'amène à jouer un rôle particulier au niveau international » et qu'il établit, pour la première fois, un rôle formel pour le Québec au sein d'une organisation des Nations Unies. Il donne suite à une demande remontant à quatre décennies.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste