Des contributions d'envergure offertes par la France à l'occasion du 400e anniversaire de la Ville de Québec

Québec, 13 février 2007 - En visite à Québec, Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre et président du Comité français d'organisation du 400e anniversaire a, en présence du premier ministre du Québec, Jean Charest, ainsi que de la mairesse de la Ville de Québec, Andrée P. Boucher, présenté aujourd'hui les contributions de la France aux festivités entourant le 400e anniversaire de la ville de Québec, en 2008.

L'aménagement du pavillon d'accueil du Musée de l'Amérique française, appelé à accueillir le Centre de la francophonie des Amériques, constitue la pièce maîtresse des contributions de la France. Sont plus précisément prévus, l'aménagement et la décoration du rez-de-chaussée et de la mezzanine du bâtiment, de même que l'installation d'oeuvres d'art. Des travaux de réfection sur le lien unissant la chapelle du musée au pavillon Jérôme-Demers font également l'objet d'une évaluation par les architectes. En effet, pour sa visite au Québec, Jean-PierreRaffarin est accompagné des cinq architectes retenus par appel d'offres pour concourir au projet. Ces architectes sont ARM architecture, Franklin AZZI architecture, Christian Biecher,Brenac & Gonzalez et enfin, Frank Hammoutene.

De plus, l'éclairage artistique extérieur du bâtiment et son identification, qui complètent le tout, viendront conférer une forte symbolique au lieu et témoigneront de l'attachement à la francophonie qu'ont en commun les Français et les Québécois. « Les espaces réaménagés devront exprimer la vitalité, le dynamisme et la modernité du Musée en enrichissant l'expérience de visite par une architecture intérieure de qualité, stimulante et même surprenante. Ils s'inscriront en résonance avec la mission du Centre destiné à promouvoir une francophonie porteuse d'avenir », a déclaré Jean-Pierre Raffarin aux nombreuses personnalités réunies pour la circonstance.

Ce projet architectural et muséal souligne le caractère exceptionnel que le président Jacques Chirac souhaite donner aux contributions françaises qui célèbreront l'amitié entre la France et le Québec depuis la fondation de la ville par Samuel de Champlain, le 3 juillet 1608.

Le premier ministre du Québec a exprimé son enthousiasme. « Je suis très heureux du choix fait par la France. Il témoigne d'une volonté commune du Québec et de la France d'unir leurs efforts pour promouvoir la francophonie au coeur des Amériques. Par ailleurs, je souhaite ardemment que nos jeunes participent en grand nombre aux festivités. Le Québec et la France sont portés par une génération nouvelle, ouverte au monde, à sa diversité et à ses différences. Cette jeunesse s'approprie et réinvente nos sociétés. Elle porte les valeurs sur lesquelles se bâtissent le Québec et la France de demain : une conscience universelle, l'espoir d'une mondialisation à visage humain et une soif de découvertes et de réussite qui ignore les frontières ».

À l'instar du premier ministre, la mairesse de la Ville de Québec s'est réjouie du geste de la France. « Le Centre de la francophonie des Amériques sera situé dans un endroit exceptionnel et conférera à celui-ci un dynamisme renouvelé. Comme d'autres contributions de la France, elle s'inscrit dans le temps et viendra nous parler, à nous et aux générations futures, de notre attachement à la francophonie ».

Parallèlement, une exposition sur les familles souches et les lieux de mémoires sera présentée au Musée de la civilisation. Un comité scientifique franco-québécois en proposera le thème et en validera le contenu. Les principaux éléments de cette exposition seront, après 2008, installés au Musée de l'Amérique française et au Centre de la francophonie.

Une présence française tout au long de l'année 2008

De plus, la France célèbrera ces quatre siècles de fraternité par le biais d'un ambitieux programme d'événements conjuguant culture, coopération et économie. S'inscrivant dans la thématique de « la rencontre », les projets se développent autour de cinq axes : institutionnel, francophonie, culture, économie et jeunesse. Ces nombreuses manifestations témoigneront, à Québec comme en France, des liens qui font la richesse et la spécificité des relations franco-québécoises et s'étendront sur toute l'année 2008.

La Société du 400e anniversaire de Québec travaille en liens étroits avec le Comité français d'organisation sur certains dossiers qui commandent tantôt son expertise, tantôt son soutien. Parmi les dossiers présentés aujourd'hui mentionnons, sur le plan économique, le mondial FUTURALLIA qui fournira une occasion de maillage sans précédent aux entreprises provenant de différents pays. La 3e édition des ateliers de la coopération décentralisée, qui se tiendra à Québec, rassemblera des régions françaises et québécoises. De plus, sur le plan culturel, la Société s'est associée au Musée national des beaux-arts du Québec pour proposer à ses visiteurs une exposition du Musée du Louvre. Cette collaboration s'exprime également pour l'événement la Symphonie à 1000 voix qui mettra le chant choral à l'honneur. Plusieurs autres manifestations artistiques sont en cours de programmation. Et en octobre, le Sommet de la Francophonie de Québec viendra clore la série d'événements et de festivités.

En terminant, signalons que 150 villes, départements et régions françaises, associations ou fédérations participeront en France, avec leurs homologues québécois, à des festivités commémoratives, principalement dans les domaines du patrimoine et de la coopération, des sports et de la jeunesse.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste