Scots in Québec - Au Parlement écossais

QUÉBEC, le 5 avril 2007 – Demain, 6 avril, est Jour du tartan. La relation Québec-Écosse se caractérise par ses 250 ans d'histoire, soit depuis l'arrivée des premiers immigrants écossais au Québec. Cette année, des milliers d'Écossais sont mis en contact avec une portion de cette histoire par l'entremise d'une magnifique exposition photographique, Scots in Québec, installée dans le Foyer d'accueil du Parlement écossais jusqu'au 12 avril.

Ce projet a été rendu possible par une collaboration entre le Musée McCord, la Délégation générale du Québec à Londres et le Parlement écossais. L'exposition présente des photos d'époque qui illustrent le mode de vie des pionniers écossais ayant souvent tout quitté dans l'espoir d'une vie meilleure outre-atlantique. L'un de ces pionniers fut le photographe William Notman, dont l'importante collection de photos du XIXe siècle aura permis d'immortaliser la plupart des scènes présentées dans le cadre de l'exposition Scots in Québec.

L'exposition a été inaugurée officiellement le 15 mars dernier par le président du Parlement écossais, le très honorable George Reid, et le délégué général du Québec à Londres, M. George MacLaren.

Ces liens étroits entre le Québec et l'Écosse sont maintenant rappelés annuellement depuis que le Québec, par une motion à l'Assemblée nationale en 2003, s'est joint à la communauté internationale pour célébrer, en ce 6 avril, le symbole incontesté de l'Écosse et de la culture écossaise, le tartan.

Ce pan d'histoire présenté aux Écossais vient commémorer la contribution significative de la communauté écossaise à l'essor économique, social et culturel du Québec. « Les peuples québécois et écossais ont toujours entretenu d'excellents rapports. La Journée du tartan, comme l'exposition Scots in Québec, sont des occasions idéales de célébrer cette belle relation », a tenu à souligner le délégué général du Québec à Londres, M. George MacLaren.

Les relations entre le Québec et l'Écosse ont également une portée économique puisque quelque 2500 emplois au Québec dépendent des investissements écossais (soit 16% des 16000 emplois maintenus par des filiales britanniques au Québec), une donnée qui n'a cessé de croître au cours des trois dernières années.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste