XIIe Sommet de la francophonie - Signature d'un protocole d'entente entre le Canada, le Québec et le Nouveau-Brunswick

Québec, le 15 juin 2007 – La ministre de la Coopération internationale et ministre de la Francophonie et des Langues officielles du Canada, l'honorable Josée Verner, et la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie du Québec, Mme Monique Gagnon-Tremblay, ont annoncé aujourd'hui, en présence de M. Léo-Paul Charest, représentant du ministre des Ressources humaines et ministre responsable de la Francophonie du Nouveau-Brunswick, M. Hédard Albert, la signature du protocole d'entente concernant l'organisation, le déroulement et les modalités administratives et financières du XIIe Sommet des chefs d'État et de gouvernement des pays ayant le français en partage.

Ce protocole d'entente entre les gouvernements du Canada, du Québec et du Nouveau-Brunswick vient préciser les mandats confiés au Comité de direction et au Secrétariat d'organisation du Sommet, nouvellement créés, ainsi que les modalités d'organisation découlant de l'Entente relative au Sommet de la Francophonie signée en janvier 2006 par les gouvernements du Canada et du Québec.

« Je me réjouis de l'excellente collaboration qui existe entre Ottawa, Québec et Fredericton pour faire de ce prochain Sommet un succès qui honorera tous les Canadiens et les Canadiennes », a déclaré Mme Verner. « De plus, ce Sommet coïncide avec le 400e anniversaire de la Ville de Québec, berceau du fait français en Amérique du Nord. »

« Cette entente reflète notre volonté commune de garantir le déroulement efficace du XIIe Sommet de la Francophonie, d'assurer une saine gestion des deniers publics et de poursuivre l'excellente collaboration qui a toujours prévalu entre les délégations du Canada, du Québec et du Nouveau-Brunswick au sein de la Francophonie », a indiqué Mme Gagnon-Tremblay. « La tenue du Sommet à Québec sera l'occasion de montrer le rôle déterminant et le dynamisme du Québec dans le développement de la Francophonie internationale. »

Pour le ministre Albert, la signature de cette entente ramène les bons souvenirs de l'organisation du Sommet à Moncton en 1999. « L'organisation du Sommet à Québec et la signature de l'entente tripartite est une excellente occasion de montrer, à nouveau, l'esprit de collaboration qui existe entre le Canada, le Québec et le Nouveau-Brunswick en matière de Francophonie internationale », a-t-il précisé. « C'est miser sur l'avantage d'occuper cet espace avec nos trois composantes. »

Ce protocole, rédigé en étroite collaboration avec les gouvernements du Québec et du Nouveau‑Brunswick, établit à 16 millions de dollars la contribution du gouvernement canadien à l'organisation du Sommet. Il convient d'ajouter à ce montant d'autres sommes, notamment en lien avec la sécurité, ce qui porte la contribution totale du gouvernement fédéral à près de 57 millions de dollars. Le gouvernement du Québec, pour sa part, accordera 16 millions de dollars et le gouvernement du Nouveau‑Brunswick, 750 000 dollars.

Le Sommet de la Francophonie, qui rassemble, tous les deux ans, les dirigeants des États et gouvernements membres de l'Organisation internationale de la Francophonie, se tiendra à Québec du 17 au 19 octobre 2008 accentuant ainsi la notoriété internationale de la ville pour le 400e anniversaire de sa fondation.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste