Mission de la ministre des Relations internationales aux États-Unis - Consolider nos liens, une priorité pour le Québec

Québec, le 25 juin 2007 - La ministre des Relations internationales, Monique Gagnon-Tremblay, entreprend une mission d'une semaine dans le Sud-Est et dans l'Ouest américain. Elle profitera de son passage en Géorgie pour y inaugurer les nouveaux bureaux de la Délégation du Québec à Atlanta, dans un territoire en plein essor économique où le Québec entend multiplier les échanges. Lors de son séjour, la ministre rencontrera des acteurs économiques, des dirigeants municipaux à Los Angeles et à Las Vegas ainsi que des Québécois y faisant affaire. Elle assistera aussi à des événements soulignant les succès des Québécois aux États-Unis.

Des échanges croissants entre le Québec et les États-Unis

Le Québec est présent à Atlanta depuis 1978 pour y promouvoir ses intérêts. L'accroissement de son rôle dans le Sud-Est des États-Unis figure au nombre des priorités de sa politique internationale adoptée l'an dernier. En effet, ce territoire connaît une croissance soutenue sur les plans économique et démographique, et bon nombre d'États offrent des occasions d'affaires pour les entreprises québécoises. Plusieurs d'entre elles y sont déjà actives dans les domaines de l'aéronautique, des technologies de l'information, des biotechnologies et de l'automobile. La valeur des échanges avec le seul État de la Géorgie s'élève à près de deux milliards de dollars, et les entreprises québécoises y emploient plus de 7 600 personnes.

« Les États-Unis sont notre principal partenaire commercial. Dans le Sud et le Sud-Est, nous trouvons un grand potentiel, non seulement sur le plan économique mais aussi pour des collaborations interuniversitaires et gouvernementales. Il s'agit là d'une étape naturelle dans nos relations avec notre voisin américain, à l'heure où les échanges sont déjà bien établis avec la région de la côte Est et celle longeant l'axe du Saint-Laurent jusqu'aux Grands-Lacs », a précisé la ministre.

La Délégation du Québec à Atlanta fait la promotion des intérêts du Québec dans onze États américains, allant des Carolines à la Floride, et vers l'ouest jusqu'au Texas. Bien que les États au fort potentiel économique soient particulièrement ciblés, le Québec entend accorder une importance renouvelée à ses liens avec la Louisiane, considérant l'héritage culturel francophone et les liens historiques unissant les francophones d'Amérique.

La ministre Gagnon-Tremblay profitera également de son passage à Atlanta pour y accompagner des représentants du ministère québécois de la Santé et des Services sociaux, du ministère de la Sécurité publique et de l'Institut national de santé publique du Québec au Centers for Disease Control and Prevention, l'agence du gouvernement américain chargée de la prévention, de l'étude et du contrôle des maladies infectieuses. Cette rencontre vise à planifier d'éventuelles collaborations scientifiques en santé publique entre le Québec et ce centre d'envergure internationale.

Une présence essentielle dans l'Ouest américain

La ministre se rendra à la Délégation du Québec à Los Angeles, complétant ainsi le grand cycle de visites des six villes américaines comptant une représentation du Québec : « La Californie est la cinquième économie mondiale. Elle exerce une profonde influence et préfigure les tendances qui marqueront le monde. Le Québec a tout avantage à connaître cette zone d'influence et à y être présent », a rappelé la ministre.

Le Québec et les treize États couverts par la Délégation sont d'importants partenaires commerciaux. En 2006, la valeur totale de leurs échanges s'élevait à près de sept milliards de dollars. Parmi les priorités et réalisations récentes du gouvernement du Québec dans cette région, notons le développement de relations politiques avec la Californie et l'Arizona ainsi que des collaborations dans les domaines des sciences de la vie, de la promotion culturelle, de la recherche d'investissement et des études québécoises.

Le succès des Québécois aux États-Unis

Lors de sa mission aux États-Unis, la ministre Monique Gagnon-Tremblay rencontrera le président du Conseil de ville de Los Angeles, Eric Garcetti, et le maire de Las Vegas, Oscar Goodman, pour échanger sur l'apport des Québécois au dynamisme de ces villes. Un grand nombre d'entre eux habitent Los Angeles, un lieu stimulant où ils sont appelés à travailler avec les meilleurs de leur profession. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à Las Vegas, ville américaine connaissant la plus forte croissance et où se distinguent les Cirque du Soleil, Céline Dion et autres Québécois associés à l'industrie des spectacles et des services.

La ministre s'entretiendra avec des représentants d'entreprises québécoises faisant des affaires à Los Angeles, en Californie, et Las Vegas, au Nevada. Elle assistera aussi aux célébrations de la Fête nationale à Los Angeles, un événement réalisé depuis déjà plusieurs années, et à une réception soulignant les succès des Québécois à Las Vegas.

« L'énergie créatrice des Québécois est recherchée à travers le monde, et le thème de la Fête nationale valorisant cette réussite est fort à propos. Je salue le dynamisme de ces femmes et de ces hommes qui contribuent au rayonnement du Québec aux États-Unis », a conclu la ministre Gagnon-Tremblay.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste