Mission au Brésil : succès et perspectives très prometteuses

Québec, le 31 août 2007 – Au terme de sa mission au Brésil, la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay, se dit enchantée du succès de cette mission et se montre très optimiste au regard des perspectives de collaboration à long terme entre le Québec et le Brésil. « Après plus d'une quinzaine de rencontres politiques dans les trois villes de São Paulo, Brasília et Rio de Janeiro, des rencontres avec des représentants universitaires, des gens d'affaires et des candidats potentiels à l'immigration, nous pouvons dire aujourd'hui qu'il s'est agi d'une mission concluante pour le développement de nos projets au Brésil », a souligné la ministre Gagnon-Tremblay.

La ministre Gagnon-Tremblay a profité de cette mission pour annoncer qu'un bureau du Québec sera ouvert au Brésil au cours des prochains mois. La nouvelle représentation du Québec à São Paulo aura comme mission principale de promouvoir les relations économiques, institutionnelles, culturelles ainsi que l'immigration.

Au cours de cette mission, amorcée le 24 août, Mme Gagnon-Tremblay a tenu plusieurs rencontres à caractère politique. Elle s'est notamment entretenue avec le ministre fédéral du Travail et de l'Emploi, M. Carlos Lupi, ainsi qu'avec le ministre fédéral de la Science et des Technologies, M. Sergio Machado Rezende. De plus, elle s'est entretenue avec le vice-gouverneur de l'État de Rio, M. Luiz Fernando De Souza, et la Secrétaire à l'Éducation de l'État de São Paulo, Mme Maria Helena De Castro. Avant son retour, Mme Gagnon-Tremblay rencontrera le ministre de la Culture, M. Gilberto Gil.

« La croissance économique du Brésil, son poids politique et son influence dans les organisations internationales nous incitent à lui porter une attention beaucoup plus soutenue. Le Brésil fait partie des pays prioritaires dans la Politique internationale du Québec que j'ai eu le plaisir de dévoiler l'an dernier et est aussi identifié comme pays partenaire dans la nouvelle Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation », a souligné la ministre.

La mission aura aussi permis d'appuyer les efforts de recrutement d'entreprises étrangères des représentants du Forum des Amériques 2007. Le forum, qui se déroulera à Saint-Hyacinthe en octobre prochain, constitue un événement important de maillage et de réseautage d'entreprises et d'acheteurs internationaux. Il compte accueillir quelque 70 entreprises provenant de l'Amérique latine, notamment du Brésil ainsi que des États-Unis et de pays européens.

Le Brésil constitue pour le Québec un potentiel de recrutement en immigration très intéressant. À cet égard, la ministre des Relations internationales a notamment présidé, à São Paulo, une séance d'information organisée par le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles qui réunissait plus de 450 Brésiliens intéressés à immigrer au Québec.

Signature d'une entente de francisation

La ministre a participé à la cérémonie de signature d'une entente de partenariat entre le Service national d'apprentissage du commerce (SENAC) de São Paulo et le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles. Prenant la parole au cours de la cérémonie, elle a tenu à rappeler que « le Québec accorde une grande importance à la pérennité du français et, qu'à cet égard, le MICC prend les mesures nécessaires et conclut des ententes de francisation, comme celle réalisée avec le SENAC, dans le but de favoriser l'apprentissage de la langue française chez les candidats à l'immigration avant leur installation au Québec. »

Plusieurs représentants de la société québécoise participaient à cette imposante mission. La Conférence des recteurs et principaux des universités du Québec (CREPUQ) et Cégep International représentaient le volet éducatif. Trois établissements d'enseignement étaient également de la mission, à savoir l'Université du Québec à Montréal (UQAM), l'Université Concordia et le Collège François-Xavier Garneau.

Onze entreprises représentant les secteurs de la recherche et de l'innovation, du monde des affaires et de l'économie sociale accompagnaient aussi la ministre dans le cadre de cette mission.

« Le Québec a fait le bon choix en établissant le Brésil comme un des partenaires prioritaires de sa Politique internationale », a ainsi affirmé la ministre des Relations internationales, responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay.

Le Brésil est le premier partenaire commercial du Québec en Amérique du Sud. Au cours des cinq dernières années, les exportations québécoises ont augmenté, mais elles demeurent en deçà des possibilités qu'offre ce vaste marché de 190 millions d'habitants. Pour l'année 2005, elles se sont situées à 364 M$ CA, une augmentation de 52 % par rapport à l'année précédente. Les secteurs industriels prioritaires sont notamment les technologies de l'information, les télécommunications, l'aéronautique, les équipements miniers, l'énergie et la foresterie.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste