Appui à la gouvernance de la République d'Haïti - Signature d'une entente tripartite entre les gouvernements canadien, québécois et haïtien

Québec, le 7 novembre 2007 — La ministre canadienne de la Coopération internationale, l'honorable Beverley J. Oda, la ministre québécoise des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Mme Monique Gagnon-Tremblay, et le ministre haïtien de la Planification et de la Coopération externe, M. Jean-Max Bellerive, ont procédé aujourd'hui à la signature officielle d'un protocole d'entente visant à soutenir la gouvernance haïtienne, en présence de M. Marcel Proulx, directeur général de l'École nationale d'administration publique (ÉNAP).

L'entente assure le démarrage du Projet d'appui à la gouverne de l'État haïtien (PAGE). D'une durée de cinq ans, ce projet de 7,2 millions de dollars sera mis en oeuvre par l'ÉNAP. Il permettra le transfert d'expertise et de savoir-faire de l'administration publique québécoise vers l'administration haïtienne. L'Agence canadienne de développement international (ACDI) apporte une contribution financière de 5 millions de dollars à ce projet. Quant au gouvernement du Québec, il y contribue, à la hauteur de 1,5 million de dollars, par le paiement des salaires des employés de ses ministères et de ses organismes qui partageront leur expertise avec leurs collègues haïtiens. L'apport financier du gouvernement haïtien prend également la forme de salaires versés au personnel concerné.

Une action structurante

« Le renforcement de la gouvernance en Haïti est une priorité pour le gouvernement du Canada. Cette initiative aidera l'État haïtien à mettre en place une fonction publique professionnelle qui saura mieux répondre aux nombreux besoins de la population haïtienne, a déclaré la ministre Oda. Ce projet témoigne également de la détermination avec laquelle le Canada et le Québec s'engagent à collaborer de manière durable avec le gouvernement d'Haïti. »

« Ce projet concrétise la volonté du gouvernement du Québec, déjà exprimée par son premier ministre, d'aider de façon tangible Haïti à assurer son propre développement. L'établissement de nouveaux modes de collaboration avec l'ACDI, le développement des capacités de gouvernance dans le cadre de projets de solidarité internationale et les actions menées dans la Francophonie, notamment envers Haïti, comptent parmi les priorités de la Politique internationale du Québec », a rappelé la ministre Gagnon-Tremblay.

« Haïti jouit d'une relation de partenariat privilégiée avec les gouvernements du Québec et du Canada, a déclaré le Ministre Bellerive. Ce projet témoigne de l'approche de la coopération canadienne qui consiste à appuyer les efforts et les priorités du Gouvernement haïtien dans sa quête d'établir une fonction publique efficace, capable de répondre aux besoins et aux attentes du peuple haïtien. »

Trois fiches, disponibles sur demande, présentent les détails du projet ainsi que les actions menées actuellement par les gouvernements du Canada et du Québec en République d'Haïti, un territoire prioritaire pour ces deux gouvernements.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste