La ministre québécoise des Relations internationales en visite au Japon

Québec, le jeudi 17 janvier 2008 - La ministre des Relations internationales, madame Monique Gagnon-Tremblay, effectuera une mission au Japon du 18 au 23 janvier prochains. Elle sera accompagnée d'une délégation de gens d'affaires du secteur de la mode. La nouvelle déléguée générale du Québec à Tokyo, madame Suzanne Éthier, sera aussi de la mission.

Cette mission s'inscrit dans les priorités établies par la Politique internationale du Québec qui identifiait le Japon parmi les pays prioritaires pour le déploiement de l'action du gouvernement en Asie-Pacifique. Elle vise plus précisément à appuyer les efforts de nos entreprises et à promouvoir le Québec auprès des milieux politique et économique du Japon.

« Ce pays figure parmi les pays prioritaires pour le Québec. Le fait que le Québec maintienne une représentation d'envergure au Japon depuis 35 ans démontre tout l'intérêt qu'il porte envers ce pays », a précisé la ministre des Relations internationales, madame Monique Gagnon-Tremblay.

La ministre s'entretiendra avec le ministre japonais de la Santé, des Affaires sociales et du Travail, monsieur Yoichi Masuzoé. Elle s'entretiendra également avec le vice-ministre des Affaires étrangères, monsieur Hotoshi Kimura, ainsi qu'avec le Groupe interparlementaire Canada-Japon.

À Tokyo, la ministre présidera une activité dans le domaine de la mode. Intitulé Montréal : glamour et créative, l'événement permettra aux créateurs québécois qui l'accompagnent de faire connaître leurs produits, de positionner Montréal comme capitale de la mode et du design et de rencontrer d'éventuels partenaires. Cette activité s'inscrit parfaitement dans la Stratégie de l'industrie québécoise de la mode et du vêtement, rendue publique en octobre 2007.

Lors de son séjour, la ministre assistera à la Première du concert de la diva québécoise, Natalie Choquette, en compagnie de la princesse impériale Takamado du Japon. Cette activité regroupera des partenaires japonais privilégiés du Québec, notamment ceux du Groupe Kefir, le principal commanditaire culturel du Québec au Japon. La culture québécoise réalise des percées importantes au pays du Soleil levant et constitue un levier important en diplomatie. Mentionnons la présence au Japon, en 2008, de Céline Dion, de l'Orchestre symphonique de Montréal et du Cirque du Soleil, trois ambassadeurs majeurs de la culture québécoise.

La ministre aura également des entretiens avec Leadership 111, un groupe de femmes d'affaires très influentes au Japon, inaugurera un Centre de documentation sur le Québec à l'Université MEIJI et fera une conférence devant les membres de la Chambre de commerce du Canada au Japon.

Le Japon est un partenaire économique majeur pour le Québec qui entretient des liens d'affaires dans divers secteurs industriels, notamment dans le multimédia, l'aéronautique et l'optique photonique. Près de 700 entreprises québécoises sont actives au Japon.

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste