Conférence d'Adélaïde - Monique Gagnon-Tremblay participe à la rencontre du Conseil de la Fédération australien

Québec, le 19 février 2008 - La ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay, représentera le Québec à la deuxième rencontre des premiers ministres et ministres des provinces, États et territoires du Canada et de l'Australie qui se tiendra à Adélaïde du 20 au 22 février 2008, en marge de la réunion du Conseil de la Fédération australien. Le Québec répond ainsi à l'invitation que lui adressait le premier ministre de l'Australie méridionale, M. Mike Rann.

À l'ordre du jour, les changements climatiques, pour lesquels le Québec et plusieurs États australiens ont une convergence d'idées, le rôle des États fédérés dans le développement de politiques nationales et internationales et la dynamique des relations fédérales-provinciales. Il y sera notamment question des meilleures pratiques dans les domaines des compétences exclusives ou partagées, autant de sujets qui interpellent le Québec.

Le Conseil de la fédération est une institution canadienne créée en 2003 à l'instigation du premier ministre Jean Charest. En avril 2006 se tenait à Montréal la première rencontre des premiers ministres et ministres des provinces, États et territoires du Canada et de l'Australie dont le premier ministre québécois était l'hôte. À leur retour, les Australiens décidèrent de reproduire le modèle et de créer leur propre Conseil de la fédération.

« Nous avons de nombreux points en commun, notamment aux plans politique, géographique, économique et social. Le partage des compétences avec le niveau fédéral, l'accueil d'immigrants d'horizons culturels variés, les exportations de ressources naturelles, de biens et de services dans le reste du monde et les grands espaces sont autant d'éléments qui nous rassemblent », a fait remarquer la ministre des Relations internationales juste avant son départ.

Madame Monique Gagnon-Tremblay profitera également de son séjour pour renforcer la relation du Québec avec les États australiens. Des créneaux intéressants se sont d'ailleurs développés entre le Québec et l'Australie au cours des dernières années, notamment en matière de relations économiques et politiques, de coopération avec certains États et de rayonnement culturel.

La mission permettra à la ministre de promouvoir les échanges économiques, particulièrement à l'occasion d'une conférence qu'elle prononcera devant les membres de la Canadian-Australian Chamber of Commerce, dont quatre des cinq principaux commanditaires ont leur siège social au Québec (CAE, Air Canada, Bombardier et CGI). L'Australie est la quinzième économie en importance dans le monde et offre à ses citoyens un niveau de vie parmi les plus élevés de la planète. Les exportations québécoises en Australie s'élèvent à 420 millions $, un record en 10 ans et qui classe ce pays au 4e rang des clients du Québec en Asie (après le Japon, la Chine et la Corée du sud) et au 12e rang dans le monde.

Lors de son séjour, la ministre aura aussi l'occasion de présider une activité de promotion des arts de la scène du Québec à l'Australian Performing Arts Market, le principal marché australien des arts de la scène où une dizaine de représentants d'entreprises québécoises s'y trouveront à compter du 25 février. Les artistes et compagnies du Québec connaissent un succès significatif en Australie. Les Cirque du Soleil et Éloise, Robert Lepage, la Bottine souriante et Dobacaracol sont parmi les artistes qui se sont produits avec succès en Australie au cours des dernières années.

Enfin, l'Australie est un pays très ouvert à l'apprentissage du français. C'est pourquoi, le passage de la ministre responsable de la Francophonie a attiré un vif intérêt de la part des francophones et francophiles. La ministre profitera de son séjour pour appuyer la promotion et le rayonnement de la langue française dans ce pays au cours de plusieurs activités et conférences, sans manquer d'y souligner le 400e anniversaire de la ville de Québec et la tenue dans notre capitale du Sommet de la Francophonie.

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste