Entente France-Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles - Tout est en place pour que l'entente soit signée cet automne

Québec, le 16 avril 2008 – À l'occasion de sa visite au Québec, le Secrétaire d'État à la Coopération et à la Francophonie de la France, M. Alain Joyandet, a rencontré le premier ministre, M. Jean Charest, et la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Mme Monique Gagnon-Tremblay relativement au projet d'entente France-Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. En sa qualité de négociateur français, M. Joyandet a aussi tenu une séance de travail avec le chef négociateur québécois, Me Gil Rémillard, afin de baliser les travaux qui permettront de mener le projet à bien.

Au terme de la séance de travail, le Québec et la France ont avancé de manière significative sur les principes du projet d'entente-cadre et sur l'échéancier de travail permettant d'arriver à la conclusion de l'Entente en octobre 2008. Ils ont par ailleurs convenu, compte tenu des différences qui existent entre le régime de réglementation des métiers et professions en France et au Québec, que les organismes chargés d'assurer la règlementation dans ces domaines resteraient étroitement informés et consultés tout au long de cette négociation.

Les gouvernements de la France et du Québec s'emploieront, au cours des prochaines semaines, à accélérer la mobilisation des milieux des professions et des métiers de manière à constituer la liste de ceux qui seraient les premiers en mesure de convenir d'arrangements de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles.

Il a également été convenu qu'une nouvelle séance de travail franco-québécoise se tiendrait à Paris très prochainement pour poursuivre les discussions sur le projet d'entente-cadre, à laquelle s'ajouteraient quelques missions techniques impliquant des professions et des métiers lesquelles se dérouleront dans le courant des mois de mai et juin.

La ministre des Relations internationales et le Secrétaire d'État à la Coopération et à la Francophonie ont affirmé leur conviction à l'effet que « toutes les conditions sont réunies pour que nous réussissions ce projet novateur et avant-gardiste qui constitue, faut-il le souligner, une première entre l'Europe et l'Amérique », ont indiqué les ministres.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste