Conférence ministérielle de la Francophonie

La ministre Monique Gagnon-Tremblay fait l'annonce de nouveaux projets

Québec, le 16 octobre 2008 – À la suite de la 24e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon Tremblay, a annoncé trois nouveaux projets qui font appel à la collaboration de plusieurs partenaires du Québec. Ces projets comprennent une initiative visant à faciliter l'accès des élèves de pays en développement à un ordinateur à faible coût. Le projet de dictionnaire Franqus et, enfin, le projet de la tenue au Québec de la septième réunion du groupe de travail sur la norme ISO 26000 ont aussi été présentés par la ministre. « Je souhaite ardemment que ces projets fassent l'objet d'une promotion à l'échelle internationale », a mentionné madame Gagnon-Tremblay.

Investissement du Québec pour les pays en développement

Le gouvernement du Québec investira 500 000 $ sur quatre ans en vue de la réalisation de projets visant à renforcer la place de la langue française dans les systèmes éducatifs des États et gouvernements membres de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Cet investissement permettra de favoriser et d'appuyer des initiatives visant l'utilisation des technologies de l'information et des communications dans le domaine de l'éducation, notamment un projet d'implantation de bibliothèques scolaires numériques consultables par l'intermédiaire de l'ordinateur XO. Cet ordinateur permettra aux élèves de pays en développement l'apprentissage par les technologies de l'information et de la communication (TIC).

Avec l'appui du gouvernement du Québec, la Fondation Paul Gérin-Lajoie réalise actuellement en Haïti un projet pilote de quinze mois qui donnera à des élèves la possibilité de consulter une bibliothèque scolaire numérique grâce aux ordinateurs XO. « Ce projet pilote constitue une excellente initiative s'inscrivant dans le cadre d'une priorité majeure du gouvernement du Québec qui est de contribuer à l'effort de solidarité internationale. L'objectif poursuivi ici est conjugué à un objectif majeur défendu par le gouvernement du Québec : celui de la promotion de la langue française », a souligné la ministre.

Nouveau dictionnaire de la langue française conçu au Québec

La ministre Gagnon-Tremblay a aussi profité de l'occasion pour annoncer la sortie prochaine d'un nouveau dictionnaire. Il s'agit du Dictionnaire de la langue françaiseLe français vu du Québec (Franqus). Ce dictionnaire est un produit entièrement québécois qui offre à la communauté francophone internationale la description de réalités propres à l'Amérique du Nord. Fruit d'un travail multiuniversitaire et multidisciplinaire mené à l'Université de Sherbrooke, cet outil informatique, qui sera lancé dès janvier 2009, décrit le français vu d'ici en établissant des ponts avec toute la francophonie. « Je suis fière de m'associer à cet outil unique aux couleurs du Québec qui contribue au rayonnement du fait français en Amérique du Nord », a ajouté la ministre. La version préliminaire du dictionnaire sera mise en ligne au début de 2009 à l'adresse franqus.ca.

Tenue au Québec de la prochaine réunion du groupe de travail sur la norme ISO 26000

Enfin, la ministre Gagnon-Tremblay a également profité de l'occasion pour annoncer que le Québec souhaitait accueillir la septième réunion du Groupe de travail sur la responsabilité sociale. En chantier depuis 2005, la norme ISO 26000 viendra définir et clarifier la notion de responsabilité sociale en vue de la rendre accessible à tout type d'organisation (entreprises, collectivités territoriales, associations, etc.). Cette responsabilité sociale peut inclure la prise en compte des impacts environnementaux, sociaux et une contribution aux objectifs de développement durable.

Ce groupe de travail de l'ISO compte près de 420 experts représentant 76 pays, dont plus de la moitié de pays en voie de développement, et 39 organisations internationales, dont l'OIF. « Les actions de tout gouvernement moderne se doivent d'être empreintes d'une responsabilité et d'une conscience sociales. Nos partenaires du Sud et du Nord l'ont compris et cette avancée montre que nos efforts se réalisent de manière concertée », a conclu la ministre.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste