Conférence ministérielle de la Francophonie

La ministre Monique Gagnon-Tremblay dresse le bilan de la 24e session tenue à Québec

Québec, le 16 octobre 2008 – À la suite de la 24e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Mme Monique Gagnon-Tremblay, a tenu à souligner les avancées positives de la Francophonie, mais aussi la nécessité de poursuivre les efforts amorcés dans la résolution de ses défis.

« Je constate, tout d'abord, que l'entreprise de modernisation de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), lancée et soutenue par le Secrétaire général depuis janvier 2006, est non seulement engagée, mais porteuse de résultats tangibles. Sous sa direction vigilante, l'OIF a retrouvé le chemin de l'équilibre financier, au prix d'efforts parfois difficiles, notamment de la part du personnel de la maison. Il faudra continuer de faire des efforts durables pour réellement ancrer une “nouvelle culture” en notre sein », a souligné la ministre.

Rappelons que, depuis 2006, des actions ont été entreprises pour redresser la situation financière de l'OIF et instaurer une gouvernance plus transparente et axée sur les résultats. Des efforts sont engagés par l'OIF et les opérateurs pour resserrer leurs actions et pour développer de nouvelles collaborations autour de projets plus structurants pour les communautés, principalement celles du Sud.

Madame Gagnon-Tremblay a également réitéré l'importance qu'ont les opérateurs pour la Francophonie : « J'avais émis le voeu à Vientiane, et à maintes reprises par la suite, que les ministres francophones puissent entendre les opérateurs et les questionner sur leurs activités, peut-être même qu'ils expriment leurs attentes à leur égard, dans le cadre d'une discussion franche et ouverte […] je me réjouis de constater que la synergie entre nos opérateurs est amorcée. D'ores et déjà, nous avons la promesse que les réalisations seront au rendez-vous ».

Par ailleurs, cette 24e session de la CMF aura également permis aux ministres responsables de la Francophonie de s'entendre sur la nécessité de mieux faire connaître les nombreuses actions de l'Organisation aux populations des pays membres. Menées au quotidien, ces actions visent notamment à promouvoir la langue française et la diversité culturelle, les droits de la personne et l'égalité entre les hommes et les femmes, l'éducation et la formation des jeunes ainsi que le développement durable des communautés de l'espace francophone.

- 30 -

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste