En mission à Paris Le ministre Arcand donne la priorité aux dossiers économiques et à la Francophonie

Paris, le 4 février 2009 – Le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, M. Pierre Arcand, se dit très satisfait des entretiens auxquels il a pris part à Paris, en première partie de sa mission européenne.

Le 2 février, M. Arcand s'est entretenu avec le secrétaire d'État à la Coopération et à la Francophonie de la République française, M. Alain Joyandet, avec lequel il a notamment échangé sur l'entente historique sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles que le Québec et la France ont signée en octobre dernier. MM. Arcand et Joyandet coprésideront d'ailleurs les travaux du Comité bilatéral de suivi de l'Entente qui auront lieu le 9 mars prochain à Paris.

« Nos deux gouvernements prennent toutes les dispositions nécessaires pour hâter la mise en oeuvre de cette entente. D'ailleurs, nous avons bon espoir de procéder à une nouvelle vague de signature d'Arrangements de reconnaissance mutuelle (ARM) dès ce printemps », a déclaré le ministre.

Avec des ambassadeurs et chefs de mission auprès de l'UNESCO, le ministre a également tenu une séance de travail portant sur les défis de l'Organisation, en compagnie de M. Michel Audet, représentant du gouvernement du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada à l'UNESCO.

Avant d'assister à la remise des insignes de Commandeur de la Légion d'honneur au premier ministre Charest, le ministre Arcand a rencontré le ministre des Affaires étrangères et européennes de la République française, M. Bernard Kouchner, qui a réitéré l'appui de la France en vue de la négociation d'un partenariat économique entre le Canada et l'Union européenne.

La journée du 3 février a été consacrée à la Francophonie avec des entretiens successifs avec le secrétaire général de la Francophonie, M. Abdou Diouf, et l'administrateur de l'Organisation internationale de la Francophonie, M. Clément Duhaime. À chaque fois, le ministre a rappelé toute l'importance que le gouvernement du Québec accorde à la Francophonie et à la mise en oeuvre de la Déclaration de Québec adoptée lors du Sommet d'octobre dernier. Le ministre et le secrétaire général ont discuté de la situation de la langue française au sein de l'espace francophone et sur la scène internationale. Tous les deux ont souligné la nécessité de mettre en oeuvre les décisions prises en matière de promotion de la langue française lors du Sommet de Québec.

Le ministre Arcand se déplace maintenant vers Bruxelles où il aura des entretiens politiques et accompagnera le premier ministre Jean Charest.

– 30 –

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste