Le ministre Arcand à Paris – Des résultats concrets pour le Québec

Québec, le 28 avril 2009 – Le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, M. Pierre Arcand, se réjouit des échanges fructueux et des résultats concrets obtenus au cours de sa mission dans la capitale française.

M. Arcand s'est entretenu avec le secrétaire général de la Francophonie, M. Abdou Diouf, au sujet des principaux dossiers et des suivis du XIIe Sommet de la Francophonie tenu à Québec en octobre 2008. Le ministre s'est dit particulièrement heureux que le Québec accède pour la première fois à la présidence de la Commission de la coopération de l'Organisation internationale de la Francophonie.

« La présidence de la Commission de la coopération permettra au Québec de jouer un rôle clé dans la mise en oeuvre des décisions prises par les chefs d'État et de gouvernement lors du Sommet de Québec. En cette année charnière pour la Francophonie, le Québec contribuera directement à l'élaboration de la programmation de l'OIF pour les quatre prochaines années », a déclaré le ministre. « Cette présidence est une reconnaissance supplémentaire de notre leadership au sein de cette importante organisation internationale. »

À Paris, le ministre a aussi participé à la première réunion du comité bilatéral chargé de la mise en oeuvre de l'Entente Québec-France sur la reconnaissance des qualifications professionnelles, en compagnie du secrétaire d'État chargé de la Coopération et de la Francophonie, M. Alain Joyandet. Lors d'une cérémonie de signature au Quai d'Orsay, 14 nouveaux Arrangements de reconnaissance mutuelle (ARM) ont été signés entre les autorités québécoises et françaises. Ces ARM vont lever un obstacle de plus en facilitant et accélérant la reconnaissance des qualifications entre le Québec et la France.

Par ailleurs, le ministre Arcand s'est entretenu avec des représentants du Parti socialiste. Il en a profité pour inviter au Québec, pour la première fois, la Première secrétaire du PS, Mme Martine Aubry. Le ministre a aussi rencontré des gens d'affaires membres du Club des dirigeants d'entreprises franco-québécois. Ces rencontres ont été l'occasion pour le ministre de faire part de sa vision des relations franco-québécoises.

« Si la France est un partenaire prioritaire pour le Québec, c'est que notre relation est tournée vers l'avenir et portée par des enjeux concrets, économiques notamment », a déclaré le ministre.

Le ministre Arcand a aussi profité de sa mission pour réunir à Paris les chefs des délégations et bureaux du Québec en Europe afin de discuter de la coordination de l'action du gouvernement sur le territoire européen.

Avant de quitter Paris, dernière étape d'une mission européenne qui l'a conduit à Berlin, à Munich en Bavière et à Linz en Haute-Autriche, le ministre a assisté au concert de l'Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano. Ce concert de l'OSM, auquel des personnalités françaises des milieux politiques et économiques avaient été conviées, s'inscrit dans le cadre d'une tournée d'une dizaine de villes européennes, grâce entre autres au soutien du Gouvernement du Québec.

- 30 -

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste