Imposition d'un visa par le gouvernement du Canada - Le ministre Arcand évoque avec le consul général du Mexique à Montréal des pistes de solution dans le dossier de l'imposition des visas

Québec, le mardi 28 juillet 2009 – Le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, s'est entretenu avec le consul général du Mexique à Montréal, Edgardo Flores Rivas, afin de rappeler l'importance et la profondeur de la relation entre le Québec et le Mexique.

« Le Québec entretient des liens étroits avec le Mexique depuis plusieurs années, nous avons mis en place des alliances et des activités de coopération en fonction de nos intérêts communs et nous souhaitons ardemment poursuivre notre collaboration », a indiqué le ministre Pierre Arcand.

Lors de sa rencontre, le ministre a également abordé la décision du gouvernement du Canada d'imposer un visa aux visiteurs en provenance du Mexique, en indiquant que le gouvernement du Québec était préoccupé de la question.

« Nous voulons maintenir et accroître nos relations institutionnelles, diplomatiques, culturelles et commerciales avec le Mexique. Les impacts de l'imposition d'un tel visa pourraient avoir des conséquences négatives. C'est dans cette perspective que mes collègues et moi avons demandé au gouvernement fédéral de mettre en place des mesures transitoires permettant de diminuer les répercussions liées à l'exigence d'un visa aux ressortissants mexicains », a déclaré le ministre Arcand.

Par ailleurs, le Québec est sensible à l'importante augmentation du nombre de demandeurs d'asile en provenance du Mexique au cours des dernières années. Il souhaite que des solutions concrètes soient élaborées pour accélérer l'analyse de ces demandes d'asile.

Rappelons que le Mexique est un pays prioritaire de la Politique internationale du Québec et que le Québec possède une délégation générale à Mexico depuis près de 30 ans.

- 30 -

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste