Le ministre Arcand confirme l'implantation d'Investissement Québec à Stockholm

Québec, le 9 avril 2010 – Le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, accompagné du président et chef de la direction d'Investissement Québec, Jacques Daoust, terminent aujourd'hui une mission en Suède et en Norvège au cours de laquelle ils ont constaté le fort potentiel que représentent ces pays pour le Québec.
« Nous avons autorisé Investissement Québec à affecter un agent économique à Stockholm. Sa présence permettra d'assurer le suivi de la mission de manière efficace. La Suède domine les pays nordiques en ce qui a trait aux investissements au Québec, et nous voulons développer nos liens avec les pays scandinaves afin de renforcer et diversifier notre économie. Nous avons beaucoup à partager avec la Suède et la Norvège, car nos populations sont de tailles similaires, nous vivons sur des territoires nordiques et nous fondons désormais notre économie sur la haute technologie », a déclaré le ministre.
Au cours de la mission, le ministre s'est entretenu avec les hauts dirigeants de la Banque d'investissement de la Norvège (Norges Bank Investment Management), d'Ericsson ainsi que d'entreprises et d'organismes des secteurs de l'environnement et de la pharmaceutique afin de leur faire valoir les avantages concurrentiels du Québec. Le ministre a tenu à préciser que « le fonds de pension public de la Norges Bank a une valeur de 480 milliards de dollars canadiens et possède des obligations du gouvernement du Québec et d'Hydro-Québec, témoignant de la confiance qu'ils portent envers la solidité de l'économie québécoise. Il faut consolider ce type de liens pour que le Québec se positionne avantageusement à l'égard des investissements étrangers ».
À Stockholm, l'industrie environnementale est l'un des secteurs en forte croissance, la ville s'étant vue décerner le titre de capitale « verte » 2010 par la Commission européenne. C'est pourquoi le ministre a visité le Centre des techniques environnementales de Stockholm, qui a pour but de faire avancer la coopération entre les secteurs privé, public et de recherche dans le secteur des technologies environnementales. Monsieur Arcand a souligné la volonté du Québec d'établir des collaborations internationales dans ce domaine. Le ministre a également visité l'éco-quartier d'Hammarbysjöstad, qui est l'un des quartiers les plus novateurs et les plus performants au monde dans le domaine de l'écoresponsabilité.
Sur le plan politique, Pierre Arcand a rencontré le secrétaire d'État auprès de la ministre du Commerce international de la Suède, à qui il a fait part des occasions d'investissements qui se présenteront au Québec avec la mise en oeuvre du Plan Nord. L'expérience norvégienne de gestion des ressources naturelles pourra être une inspiration dans l'élaboration du Plan Nord par le gouvernement du Québec.

-30-

Information : Sarah Shirley, 418 649-2319

Retour à la liste