Aide à la reconstruction d'Haïti René Préval salue la reprise du projet d'appui au renforcement de la gestion publique de l'ÉNAP

Québec, le 2 mai 2010 – De retour d'Haïti, le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, s'est dit satisfait d'avoir atteint les objectifs qu'il s'était fixés pour cette mission. Le ministre s'est notamment entretenu plus d'une heure trente avec le président haïtien, René Préval. Il a été question de la reconstruction du pays, de la situation d'urgence et de la manière dont les entreprises du Québec pourront prendre part à la reconstruction. De plus, M. Préval a fait part au ministre que la relance du pays devait inévitablement passer par l'éducation.

Ce fut l'occasion pour le ministre d'annoncer à M. Préval le renouvellement du projet d'appui au renforcement de la gestion publique en Haïti (PARGEP) de l'École nationale d'administration publique (ÉNAP). La reprise des activités est prévue dans le cadre du projet quinquennal qui a débuté à la fin de l'année 2007. Une mission du directeur du projet, Sébastien Jobert, aura lieu du 4 au 11 mai 2010 et permettra l'élaboration d'un plan de travail pour l'année à venir. De plus, deux experts québécois se rendront en Haïti pour une mission concernant les communications gouvernementales en situation d'urgence. La coordonnatrice locale, Magalie Cadet-Rodrigue, réintégrera ses fonctions au début du mois d'août 2010. Le programme de maîtrise donné à distance par l'École nationale d'administration publique dispensera son prochain cours au mois d'août.

Suite à sa rencontre avec le président Préval, Pierre Arcand a profité de sa visite au centre des médias de Reporters sans frontières (RSF) pour leur remettre une contribution de 10 000 $, au nom du Gouvernement du Québec, afin de doter le centre d'un studio d'enregistrement qui pourra alimenter les radios haïtiennes et étrangères.

À cet effet, le ministre invite les entreprises de presse et les médias privés du Québec à soutenir le centre des médias de RSF en Haïti par le biais de dons d'équipements usagés. M. Arcand lance un appel à la solidarité aux médias québécois afin de répondre aux besoins du centre de presse bâti le 19 janvier dernier à la suite du séisme. Le centre est disponible à la fois pour les médias locaux ainsi que ceux de la presse étrangère.

« Au moment du séisme, les liens avec l'extérieur du pays et avec la population haïtienne étaient assurés en grande partie par les médias. J'invite les entreprises de presse et les médias privés du Québec à faire parvenir du matériel au centre des médias de RSF à Port-au-Prince. Ce centre permettra d'assurer la pérennité des communications, notamment avec le Québec, lorsque les médias internationaux quitteront Haïti », a déclaré le ministre.

Au cours de la mission, le ministre a été l'hôte d'un dîner à thématique économique auquel prenaient part plusieurs acteurs importants de la société haïtienne, dont le ministre de l'Économie et des Finances, Ronald Baudin, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités territoriales, Paul Antoine Bien-Aimé, le conseiller spécial du premier ministre, Fernand Hivon, un représentant de la Chambre de commerce et d'industrie d'Haïti, ainsi que plusieurs hommes d'affaires haïtiens.

De plus, le ministre Arcand a effectué une visite terrain afin d'évaluer sur place les actions mises en oeuvre par les organismes de coopération internationale grâce à l'aide d'urgence de 3 M$ versée par le gouvernement du Québec. Ce volet a été complété par une rencontre avec un représentant des Nations Unies en Haïti, Nigel Fisher.

Finalement, Pierre Arcand a eu l'occasion de visiter un camp de réfugiés, où il a pu constater le drame des populations déplacées. Il a également visité le projet « Urgences femmes » du Centre d'étude et de coopération internationale à Martissant.

Depuis le séisme, plusieurs actions ont été déployées par le gouvernement du Québec afin d'offrir une aide d'urgence en Haïti. Rappelons que le premier ministre du Québec, Jean Charest, a rencontré le premier ministre d'Haïti à plusieurs reprises depuis le séisme afin de s'assurer que l'action du Québec réponde adéquatement aux besoins du pays. Conséquemment, un comité ministériel a été créé afin de coordonner l'action collective et assurer une intervention efficace. De plus, le ministre a mené une consultation des partenaires de la société civile actifs en Haïti le 22 mars dernier.

-30-

Information : Sarah Shirley, 418 649-2319

Retour à la liste