Renforcement et diversification de l'économie : Pierre Arcand consolide les liens du Québec en Corée du Sud

Québec, le 11 mai 2010 – Au terme de sa mission, le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, réaffirme l'importance de renforcer les liens du Québec avec la République de Corée. En effet, le pays offre de nombreuses occasions d'échanges pour les entreprises et organismes du Québec.

« Dans le contexte des négociations de libre échange qui ont cours entre le Canada et la Corée du Sud, il est important de nous positionner afin de bénéficier de l'ouverture grandissante de ce marché. Ce pays se situe au 13e rang économique mondial. Les entretiens que j'ai eus avec les autorités coréennes, plusieurs dirigeants de la communauté d'affaires ainsi que les haut représentants d'institutions me permettent d'être très confiant quant à l'avenir de nos relations », a déclaré le ministre Arcand.

En plus des rencontres avec le premier vice-ministre des Affaires étrangères et du Commerce de la République de Corée et le recteur de l'Université Hankuk des études étrangères, M. Arcand a eu l'occasion de s'entretenir avec plusieurs représentants gouvernementaux, dirigeants d'entreprises coréennes et partenaires économiques du Québec, notamment dans les secteurs des télécommunications, des biotechnologies, de la pharmaceutique et du tourisme.

« La Corée du Sud est très avancée dans plusieurs secteurs d'activité où les entreprises québécoises se démarquent également. Je pense en particulier aux technologies de l'information, aux technologies vertes ainsi qu'à l'agriculture. De plus, ils démontrent un intérêt soutenu envers le secteur minier, la culture et l'éducation. Notre savoir-faire dans ces domaines, jumelé à l'attrait que représentent nos ressources naturelles abondantes, sont des atouts précieux dans la perspective où nous souhaitons augmenter nos échanges avec la Corée du Sud. Au Québec, les exportations internationales comptent pour près de 25 % du produit intérieur brut. Nous devons être présents sur les marchés porteurs pour assurer notre prospérité économique », a précisé le ministre Arcand.

Confirmant l'intérêt que suscite l'offre éducative québécoise en République de Corée, la mission s'est conclue par la signature d'une entente de collaboration entre l'Université Hankuk des études étrangères et l'Université de Montréal. Cette entente permettra de dynamiser et d'accroître les capacités de recherche et de formation des deux institutions. Présent pour l'occasion, le recteur de l'Université de Montréal a également eu l'occasion de conclure une entente avec la Seoul National University. La Corée du Sud est le 2e pays ayant le plus de ressortissants poursuivant des études à l'étranger.

L'Antenne du Québec en Corée du Sud

Adresse permanente du Québec en République de Corée, l'Antenne du Québec à Séoul soutient les entreprises québécoises désireuses d'établir des liens d'affaires avec les investisseurs sud-coréens. Elle vient aussi en appui aux institutions québécoises qui souhaitent développer des coopérations dans les secteurs de l'éducation, de la culture, des sciences et des technologies. M. Chung-Yoll Yoo est le représentant du gouvernement du Québec en Corée du Sud depuis 1997.

-30-

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste