Aide à la reconstruction d'Haïti : Pierre Arcand participe aux Assises internationales pour la reconstruction du système universitaire haïtien

Québec, le 25 mai 2010 - Le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, a prononcé une allocution dans le cadre de la cérémonie d'ouverture des premières Assises internationales pour la reconstruction du système universitaire haïtien de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), ce matin à l'Université de Montréal.

D'une durée de deux jours, les Assises ont pour objectif d'établir un plan d'action concret pour la reconstruction du système d'enseignement supérieur haïtien, en concertation avec les responsables des universités haïtiennes. Coordonné par l'AUF, l'exercice permettra d'établir les stratégies de financement et d'arrêter les modalités de suivi qui devraient assurer la réalisation effective du plan d'action.

Pour l'occasion, le ministre a procédé au lancement du Répertoire de l'expertise québécoise non-gouvernementale en matière de paix, démocratie, gouvernance et droits de la personne, lors de la visite au Québec de l'administrateur de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Clément Duhaime.

« Ce répertoire permettra de faire connaître l'expertise québécoise auprès des organisations internationales telles que l'OIF et ainsi de contribuer à la construction d'un monde plus prospère, plus sûr et plus solidaire », a déclaré le ministre Arcand.
Le répertoire de l'expertise québécoise non-gouvernementale en matière de paix, démocratie, gouvernance et droits de la personne sera administré par le ministère des Relations internationales (MRI) et a été créé en collaboration avec la Chaire Raoul Dandurand de l'Université du Québec à Montréal. Cette banque de données regroupera l'expertise de la société civile québécoise dans les secteurs d'intervention ciblés par le MRI, soit la paix, la démocratie, la gouvernance et les droits de la personne. Directement en lien avec la Politique internationale du Québec, le répertoire vise à renforcer la capacité d'action et d'influence de l'État québécois.

« Cette initiative permettra d'assurer une présence accrue des experts des organisations non gouvernementales, des universitaires et des citoyens québécois, qui sont reconnus pour leurs compétences dans ces domaines spécifiques. En s'inscrivant au répertoire en ligne, ils pourront offrir leur service aux organisations internationales ainsi qu'à notre ministère », a conclu le ministre Arcand.

Pour s'inscrire en ligne

-30-

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste