Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie annonce une aide de 100 000$ au Consortium interuniversitaire pour la relance du système éducatif haïtien (CIRSEH)

QUÉBEC, le 11 décembre 2012 - Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie est fier d'annoncer une aide de 100 000$ au Consortium interuniversitaire pour la relance du système éducatif haïtien (CIRSEH) qui a tenu aujourd'hui à l'Université de Montréal son premier conseil d'administration.

Composé de dix universités haïtiennes et de huit universités canadiennes, dont six québécoises, le CIRSEH a pour objectif de regrouper les forces de ces institutions afin de soutenir les actions du ministère haïtien de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP).

L'annonce a été faite lors de la portion publique de la rencontre. « Si Haïti occupe une place particulière dans les relations internationales du Québec, c'est qu'il existe entre les deux nations francophones d'Amérique un engagement réel. La réponse à plusieurs défis mondiaux passe par la solidarité. Cette solidarité, le gouvernement estime que c'est dans le transfert d'expertise qu'il peut l'exprimer de la manière la plus efficace », a soutenu Alain Therrien, adjoint parlementaire du ministre des Relations internationales et de la Francophonie, qui prenait part à l'activité.

Ce premier conseil d'administration a été l'occasion d'officialiser les instances dirigeantes du partenariat, dont les membres du conseil d'administration, du conseil exécutif et du conseil scientifique.

De nombreux invités de marque étaient présents, dont l'ambassadeur d'Haïti à Ottawa, M. Frantz Liautaud, le consul général d'Haïti à Montréal, M. Justin Viard, et l'envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti, Mme Michaëlle Jean. Plusieurs recteurs d'universités haïtiennes et des membres actifs de la diaspora ont aussi participé à la rencontre.

« L'éducation est le pilier fondamental du développement social, politique et économique d'une société. En apportant leurs connaissances et leur expertise au ministère haïtien de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle, les recteurs des universités québécoises font preuve, au nom de tous les Québécois, d'une grande solidarité envers la population d'un pays qui occupe pour nous une place de choix », a déclaré pour sa part le ministre des Relations internationales et de la Francophonie, M. Jean-François Lisée.

Depuis 2010, des universités québécoises appuient le ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) dans sa réflexion sur la réforme de l'éducation et dans la planification d'un nouveau système de l'enseignement supérieur.

Les universités canadiennes impliquées dans le CIRSEH :

Université de Montréal, Université de Sherbrooke, l'Université du Québec, Université du Québec à Montréal, Université du Québec à Trois-Rivières, Université Laval, Université d'Ottawa, Université de Moncton.

-30-

Information : 418 649-2400 poste 57861

Retour à la liste