Les ministres Lisée et Zakaïb reviennent convaincus de l'importance de l'Inde comme pays prioritaire pour le Québec

DELHI, INDE, le 3 févr. 2013 /CNW Telbec/ - Au terme d'une mission d'une semaine en Inde, le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée, et la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, reviennent enthousiastes quant aux possibilités d'accroître nos échanges, aussi bien sur le plan économique, politique, éducatif que culturel, avec ce géant asiatique en émergence. Les ministres dirigeaient, à cette occasion, une délégation composée d'une quinzaine d'entreprises et d'institutions québécoises.

Relations avec les représentants politiques indiens

À Delhi, le ministre Lisée s'est entretenu avec l'ancien Secrétaire-général adjoint des Nations-Unies et actuel ministre d'État indien du développement des ressources humaines, M. Shashi Tharoor, afin d'approfondir la collaboration et les nombreuses ententes déjà existantes entre le Québec et l'Inde en matière d'enseignement supérieur. Le ministre a aussi rencontré le ministre des Affaires indiennes d'Outre-mer, M. Valayar Ravi, qui a confirmé que le projet d'Entente Québec-Inde en matière de sécurité sociale pourrait être signé au printemps 2013.

À Mumbai, le gouvernement du Québec a été reçu comme invité d'honneur lors de la Fête de la République de l'Inde organisée par le gouvernement du Maharashtra. Les ministres Lisée et Zakaïb ont réitéré la priorité accordée à l'Inde au gouverneur et au ministre en chef de cet État indien, MM. Kateekal Sankaranarayanan et Prithviraj Chavant. Le ministre Lisée a également échangé avec le ministre des Travaux publics et du Tourisme, M. Chhagan Bhujbal, sur les possibilités de collaborations dans le cadre du Delhi Mumbai Industrial Corridor (DMIC), considéré comme l'un des 100 plus grands projets d'infrastructures à l'échelle mondiale.

Enfin, de nouvelles avenues de collaborations ont été discutées avec les autorités ministérielles de l'État du Madhya Pradesh. Selon les autorités, cet État, qui a enregistré une croissance de 12% de son PIB en 2011-2012, considère le Québec comme partenaire stratégique en Amérique du Nord.

Développement des marchés

Le principal objectif de cette mission, pour les participants du milieu des affaires, était de bien comprendre les occasions que représente le vaste projet du Delhi Mumbai Industrial Corridor (DMIC). Les investissements prévus dans le cadre du DMIC se chiffrent à 90 milliards $É-U et comprennent entre autres le déploiement de 1 500 km de voies ferrées et la création d'une vingtaine de nouvelles villes manufacturières, stratégiquement réparties au sein de sept États indiens, entre les villes de Delhi et Mumbai.

Les participants québécois ont assisté à des rencontres de travail à Mumbai, Bhopal et Delhi avec les intervenants nationaux et régionaux qui sont impliqués dans la mise en œuvre des différents chantiers de ce projet d'envergure. "La présence de ministres ouvre des portes aux gens d'affaires et leur donne accès à des représentants du plus haut niveau décisionnel", a expliqué la ministre Élaine Zakaïb. "Nous avons besoin des entrepreneurs pour développer le Québec et c'est de notre devoir, comme gouvernement, de les soutenir, notamment dans le cadre de telles missions."

Selon Denis Leclerc, président d'Écotech Québec, la grappe des technologies propres: « les autorités indiennes que nous avons rencontrées sont très conscientes des défis qu'elles auront à relever au niveau environnemental et sont très intéressées à connaître les technologies que nos entreprises ont développées, notamment sur le plan du traitement de l'eau et des énergies renouvelables ».

Au cours de cette mission, les entreprises québécoises ont participé à une cinquantaine de rencontres d'affaires bilatérales et certaines de ces entreprises sont déjà en négociation pour conclure des ententes.

« Les rencontres tenues nous permettent de réaliser le potentiel exceptionnel de l'Inde pour les entreprises québécoises. D'ailleurs, les exportations du Québec vers l'Inde ont plus que doublé au cours des cinq dernières années pour s'établir à 480 M$ en 2011. L'ouverture du Bureau du Québec à Mumbai, en 2008, ainsi que les missions du Québec réalisées sur le territoire indien depuis, expliquent en partie ce succès », a déclaré le ministre Lisée.

Projet IFFCO

En périphérie d'Ahmedabad, dans l'État du Gujarat, la ministre Zakaïb a visité les installations de l'Indian Farmers Fertiliser Cooperative Limited (IFFCO), l'une des plus importantes coopératives agricoles au monde. Celle-ci a récemment annoncé un projet d'investissement de 1,2 milliard $ pour l'établissement d'une usine d'engrais azoté à Bécancour, d'ici 2017, en partenariat avec La Coop fédérée. La ministre Zakaïb a également rencontré les dirigeants d'IFFCO au siège social de Delhi.

Ces rencontres, auxquelles ont aussi participé des hauts dirigeants de La Coop fédérée, ont permis d'échanger sur l'état d'avancement du projet ainsi que sur les prochaines étapes de sa mise en œuvre.

« Les rencontres tenues me permettent d'envisager de manière optimiste la concrétisation du partenariat entre La Coop Fédérée et IFFCO, deux des plus importantes coopératives agricoles au monde. Cet investissement majeur contribuerait de manière significative à la diversification de l'économie de la région et le gouvernement travaille à mettre en place les conditions nécessaires à la réalisation du projet dans les meilleurs délais », a affirmé la ministre Zakaïb.

Delhi Sustainable Development Summit

Pour une quatrième année consécutive, le Québec a participé au Delhi Sustainable Development Summit (DSDS), forum international sur le développement durable, organisé par The Energy and Resources Institute (TERI).

Cette importante tribune internationale a permis au ministre Lisée de réitérer l'engagement du Québec en matière de développement durable et de changements climatiques, tel qu'illustré par la récente instauration d'un système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre.

« J'ai expliqué aux participants du Delhi Sustainable Development Summit comment le Québec peut s'appuyer sur des alliances avec des États comme la Californie pour provoquer des changements dans la politique climatique du Canada et des États-Unis, » a souligné le ministre Lisée.

Collaborations académiques et culturelles

Au niveau académique, le gouvernement du Québec a prolongé deux ententes triennales auprès de l'Institut Indo-canadien Shastri et de l'Université TERI, en présence du ministre Lisée. De nouveaux partenariats ont aussi été annoncés auprès de deux établissements de l'État du Maharashtra, soit la Shreemati Nathibai Damodar Thackersey (SNDT) Women's University, plus ancienne université de femmes en Inde, et l'École supérieure Hassaram Rijumal de commerce et de sciences économiques (H.R. College).

L'ensemble de ces collaborations permettra à des étudiants indiens sélectionnés de poursuivre leurs études dans un programme de cycle supérieur au Québec et enrichir les relations entre nos sociétés.

Enfin, à Mumbai, les ministres Lisée et Zakaïb ont inauguré le 3e Festival de films québécois en Inde - le Québec Film Utsav - dans les locaux de la SNDT, en partenariat avec la SODEC.

Rappelons que le Bureau du Québec à Mumbai a ouvert ses portes en 2008 et a pour vocation d'appuyer le développement de relations entre le Québec et l'Inde en matière économique, politique, universitaire et culturelle.

-30-

Information : 418 649-2400 poste 57090

Retour à la liste