Participation à la Conférence VerdeXchange - Le Québec se positionne comme un partenaire-clé des leaders mondiaux en transports électriques et en économie verte

Québec, le 29 janvier 2014 - L'adjoint parlementaire à la première ministre (volet électrification des transports), Daniel Breton, a participé à la 7e édition de la Conférence VerdeXchange qui se tenait à Los Angeles, du 26 au 28 janvier. Cet évènement majeur destiné à la promotion des technologies et de l'économie vertes est une tribune privilégiée pour faire connaître l'expertise québécoise ainsi que pour renforcer les relations entre le Québec et les joueurs majeurs de l'industrie.

Dans un discours prononcé devant quelque 200 représentants d'entreprises, décideurs politiques et experts, M. Breton a présenté les grandes lignes de la stratégie d'électrification des transports du gouvernement du Québec. L'adjoint parlementaire était également accompagné de Chantal Guimont, directrice de l'électrification des transports chez Hydro-Québec et de Jonathan Carley, vice-président chez CO2 Solutions qui ont présenté les plus récentes avancées québécoises en matière de véhicules verts et de techniques de captation de dioxyde de carbone.

Le territoire par excellence des véhicules électriques

En plénière principale, M. Breton a rappelé que le Québec est le premier marché de véhicules électriques au Canada avec plus de 40 % des ventes totales, une position qui devrait se maintenir entre autres grâce aux mesures incitatives offertes aux consommateurs et aux différentes initiatives comprises dans la stratégie d'électrification des transports. « Nous établissons des règles, instaurons des politiques, développons des programmes et des projets porteurs, constituant un moteur pour nos entreprises à faire preuve d'innovation, d'imagination et d'audace ». Il a fait valoir que Québec se classe parmi les États les plus performants d'Amérique du Nord en matière de réduction de gaz à effet de serre (GES), notamment grâce à son système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de GES récemment harmonisé avec celui de la Californie, et par le fait que l'hydroélectricité et l'éolien constitue 98 % de sa source d'énergie.

En marge de la conférence, M. Breton s'est entretenu avec la présidente du California Air Resources Board (CARB), Mary Nichols, auprès de qui il a fait valoir la volonté du Québec à travailler étroitement avec la Californie afin de promouvoir les véhicules verts, au même titre qu'il le fait dans le dossier du marché du carbone. Il a également eu l'occasion d'échanger avec le candidat à la course au Sénat californien, Robert Hertzberg, ainsi qu'avec des représentants de l'Electric Power Research Institute (EPRI) afin d'explorer des pistes de collaboration en électromobilité.

Un partage d'expertise de savoir-faire avec la communauté internationale

Au cours de son séjour, le député s'est informé des meilleures pratiques en cours à l'étranger, des cadres réglementaires régissant les véhicules électriques et autonomes ailleurs dans le monde, ainsi que des percées technologiques récentes. M. Breton a encouragé tous les décideurs à unir leurs efforts en vue d'une collaboration fructueuse en matière d'électrification des transports. « En favorisant des initiatives de recherche et en faisant la promotion de l'intégration rapide et de la commercialisation de la technologie, c'est l'ensemble de la communauté internationale qui en tire profit, sur le plan économique et en matière de développement durable », a-t-il déclaré. Il a invité toutes les hautes instances rencontrées à venir à Montréal en 2016, pour prendre part au 29e symposium de véhicules électriques, le plus important forum international lié à cette industrie.

Rappelons que le gouvernement du Québec a dévoilé, le 1er novembre 2013, sa Stratégie d'électrification des transports 2013-2017. L'électrification des transports constitue l'un des piliers de la Politique économique du Québec. Le Québec mise sur l'électrification des transports pour créer des emplois, attirer des investissements et générer de la richesse.

-30-

Source :
Guillaume Sarra-Bournet
Conseiller en communication
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2400, poste 57277
Guillaume.Sarra-Bournet@mri.gouv.qc.ca

Retour à la liste