Mission à Washington et à New York - Christine St-Pierre souligne les 75 ans de présence du Québec aux États-Unis

New York, le 24 février 2015 - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a souligné la longévité ainsi que la qualité des relations institutionnelles entre le Québec et les États-Unis dans le cadre du lancement du 75e anniversaire de la Délégation générale du Québec à New York (DGQNY). Grâce à cet anniversaire, le Québec bénéficiera d’une visibilité accrue à New York qui lui permettra d’atteindre ses objectifs économiques et de faire la promotion des grandes priorités gouvernementales.

« Au cours des cinq derniers jours, j’ai été à même de constater les effets concrets générés par la présence du Québec à long terme, tant à Washington qu’à New York. La relation que nous avons bâtie avec les États-Unis se base sur la confiance, la stabilité, la crédibilité et la réciprocité. L’effervescence dont j’ai été témoin lors de mon passage me permet d’affirmer que l’impact de la Délégation générale du Québec à New York sur le développement économique du Québec continuera de croître dans les prochaines années », s’est réjouie la ministre.

D’ailleurs, plusieurs activités économiques ont ponctué le programme de Mme St-Pierre lors de cette mission. Elle a d’abord eu un entretien avec Mme Kathy Hochul, lieutenante-gouverneure de l’État de New York, premier partenaire commercial du Québec aux États-Unis. Cette rencontre a permis à la ministre d’exposer les priorités du gouvernement du Québec : favoriser les échanges économiques et les investissements, exercer un leadership en énergie et en environnement, développer la Stratégie maritime et le Plan nord, lutter contre les changements climatiques, faire la promotion du marché du carbone, et apporter sa contribution à la sécurité du continent nord-américain. Elle a également pu visiter les installations de l’entreprise québécoise Vêtements Peerless Inc., qui est un chef de file dans la confection de complets pour homme faits au Canada.

Toutes les activités à caractère culturel, économique et politique auxquelles Mme St Pierre a pris part à New York ont été l’occasion de démontrer la portée de l’action internationale du Québec sur le territoire américain et de faire connaître l’expertise, le dynamisme et le savoir-faire québécois auprès de nouveaux partenaires. Par exemple, la ministre a visité la Lillian Weber School of the Arts, une école qui dispense un programme d'enseignement bilingue français-anglais, une formule qui est en plein essor au sein des écoles publiques de New York. Elle a profité de cette activité pour manifester la volonté du Québec d’établir des liens avec les communautés francophones et francophiles de New York afin d’avoir la possibilité, à terme, d’accroître la mobilité étudiante entre le Québec et les États-Unis. Parallèlement, la ministre a participé à un entretien privé avec le Représentant permanent de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès des Nations Unies à New York, Paul Robert Tiendrébéogo.

Le talent québécois à l’honneur

Dans le cadre de son programme à New York, la ministre a également eu l’occasion d’assister à deux activités culturelles mettant en vedette des artistes québécois qui connaissent un succès significatif aux États-Unis, soit le pianiste Marc-André Hamelin et la troupe de cirque Les 7 doigts de la main. Mme St-Pierre a également rencontré et félicité les participants québécois à un événement d’envergure dans le domaine de la mode qui se déroule à Manhattan du 23 au 25 février, sous la bannière MontréaL CollectionS (MODA). Ces douze entreprises participeront au total à quatre foires de mode qui leur donnera accès à plus de 10 000 acheteurs.

« Le soutien aux créateurs et aux exportateurs québécois est une des priorités de notre gouvernement. Il est très inspirant de voir des artisans de chez nous faire leur marque sur un territoire où il existe pourtant une compétition féroce. C’est une preuve supplémentaire que le Québec possède un bassin incroyable de talents ayant tout le potentiel nécessaire pour obtenir du succès à l’échelle mondiale », a observé Mme St-Pierre.

Remise de l’Ordre national du Québec

Au nom du premier ministre du Québec, la ministre St-Pierre a par ailleurs décerné le 22 février l’insigne de chevalière à Mme Myrna Delson-Karan, une ancienne employée de la DGQNY qui contribue depuis une quarantaine d’années au rayonnement du Québec aux États-Unis.


Source :

François Caouette
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
Téléphone : 418 649-2319

Information :

Isabel Charron
Conseillère en affaires internationales
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Téléphone : 418 649-2400, poste 57819



Retour à la liste