Le gouvernement du Québec souligne la Journée internationale de la Francophonie

Québec, le 20 mars 2015 - À l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, le premier ministre, Philippe Couillard, ainsi que la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, tiennent à rappeler la signature, le 20 mars 1970, à Niamey au Niger, du traité créant l’Agence de coopération culturelle et technique, devenue depuis l’Organisation internationale de la Francophonie, dont le gouvernement du Québec est membre de plein droit.

« Nous sommes fiers, au Québec, de contribuer à l’essor d’une francophonie scientifique, de l’enseignement supérieur et de la recherche, qui guide notre gouvernement, notamment dans le développement de nos projets économiques. Une francophonie qui s’implique dans les grands défis planétaires, qui pousse à l’innovation et qui favorise la prospérité », a déclaré le premier ministre.

Rappelons que dans la foulée du Sommet de la Francophonie, le gouvernement du Québec entend procéder à l’ouverture d’une représentation du Québec en sol africain, à Dakar, capitale sénégalaise. Celle-ci aura principalement pour mandat de développer les relations économiques avec l’Afrique de l’Ouest, un des principaux marchés en croissance sur la planète, et de favoriser ainsi la mise en œuvre de la Stratégie économique pour la Francophonie, une des priorités de l’action internationale du Québec pour les prochaines années.

« La Journée internationale de la Francophonie, c’est un moment privilégié pour saluer la richesse de nos partenariats. L’accord-cadre entre l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), signé à Paris lors de notre récente mission, s’inscrit dans les objectifs de la Stratégie jeunesse de la Francophonie et de la Stratégie économique adoptées à Dakar en novembre dernier. Par cet accord, nous souhaitons favoriser la mobilité des jeunes dans l’espace francophone en soutenant des partenariats destinés à renforcer leur expertise et en identifiant des initiatives de financement », a ajouté la ministre Christine St-Pierre.

Afin de promouvoir le rayonnement de la Francophonie au Québec, deux événements phares ont été tenus le 19 mars dernier. Un déjeuner débat organisé en collaboration avec la Société des relations internationales de Québec (SORIQ), intitulé Les femmes actrices du développement économique, a permis de faire écho au thème du Sommet de Dakar consacré à la jeunesse et aux femmes. La conférence Enjeux et perspectives du Québec et de la Francophonie en vue de la 21e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques a réuni plusieurs experts qui ont discuté du marché du carbone québécois ainsi que des solutions novatrices dans les pays francophones du Nord et du Sud qui peuvent être mises de l’avant dans les négociations climatiques. « La langue française dépasse les frontières et unit les nations. Que cette Journée internationale de la Francophonie soit pour nous, Québécoises et Québécois de toutes origines, francophones de partout dans le monde, l’occasion de célébrer cette langue qui est la nôtre », a conclu le premier ministre.


Source :
Harold Fortin
Porte-parole du premier ministre
Cabinet du premier ministre du Québec
Téléphone : 418 643-5321

François Caouette
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
Téléphone : 418 649-2319

Information :
Julianne Bossé
Conseillère en communication
Direction des Communications et des Affaires publiques
Téléphone : 418 649-2400, poste 57056



Retour à la liste