Fermer le menu

L’Assemblée nationale souligne la première journée hommage Nelson Mandela

Québec, le 11 février 2016 - Découlant de la Loi proclamant la Journée Nelson Mandela, adoptée à l’unanimité le 12 juin 2015, l’Assemblée nationale célébrait aujourd’hui la première Journée Nelson Mandela par le dépôt d’une motion reconnaissant l’apport considérable de ce dernier à l’avancement des droits de la personne et des libertés individuelles ainsi qu’à la lutte contre la ségrégation raciale en Afrique du Sud et dans le monde.

« Cette journée vise à souligner la portée universelle des valeurs contenues dans le message de paix et de tolérance de Nelson Mandela; valeurs qui à nos yeux doivent être au cœur de toutes les décisions
et actions émanant de la société civile et des institutions gouvernementales. Par cette loi, le Québec envoie un message fort et récurrent marquant son appui aux valeurs humanistes, à la liberté et à l’égalité de même que sa fraternité avec les pays africains », a déclaré la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine
St-Pierre.

« Le Québec est porteur d'une ancienne et profonde tradition d'engagement humanitaire. Ainsi, l’instauration de la Journée Nelson Mandela au Québec, tout comme la célébration du Mois de l'Histoire des Noirs, réaffirment l'importance que nous accordons aux valeurs de justice entre les êtres humains et entre les peuples. Cet hommage souligne le caractère universel de l'action de Nelson Mandala en faveur de la paix, de l'égalité et de la dignité humaine et la nécessité de poursuivre la lutte contre toute forme de discrimination », a renchéri la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Kathleen Weil.

Pour l’occasion, l’Assemblée nationale comptait sur la présence de la chargée d’affaires de la République d’Afrique du Sud, Mme Diedré Viljoen, ainsi que celle des principaux représentants du Comité d'initiative citoyenne à l’origine du projet de loi, soit Myrlande Pierre, Fo Niémi, Brenda Paris et Jean-Claude Icart, qui parlaient au nom d’une trentaine d’organismes de la société civile québécoise.

D’un point de vue symbolique, le 11 février correspond à la date de sortie de prison de l’ancien chef d’État sud-africain, en 1990, au terme de 27 ans de détention. Cette date offre également l’avantage de coïncider avec les activités annuelles du Mois de l’histoire des Noirs, célébré depuis déjà 25 ans au Québec.

D’un même élan, le Québec apporte sa contribution dans la mise en œuvre du plan d'action pour la décennie internationale des personnes d'ascendance africaine (2015 2024), lancé par l’Organisation des Nations Unies dans le but de sensibiliser le public à l'importance du continent dans l'histoire de l'humanité et de combattre les préjugés raciaux.


Pour en savoir plus sur les activités du Ministère, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : http://bit.ly/1lSqqTn



Sources :
François Caouette
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
Téléphone : 418 649-2319

Information :
Bruno Sarra-Bournet
Conseiller en communication
Direction des communications
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Téléphone : 418 649-2400, poste 57090



Retour à la liste