Le Gouvernement du Québec octroie 85 850 $ pour la réalisation de sept projets de coopération culturelle innovants entre le Québec et le Royaume-Uni

Québec, le 29 décembre 2016 – Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Luc Fortin, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, annoncent un soutien gouvernemental de 85 850 $ pour la réalisation de sept projets de coopération culturelle entre des organismes et des artistes du Québec et du Royaume-Uni.

Les projets retenus touchent au secteur des arts numériques ainsi qu’à ceux du théâtre, des arts visuels, de la danse et de la musique. À la suite d’un appel à projets qui privilégiait le développement culturel numérique, ils ont été sélectionnés conjointement par le Gouvernement du Québec et le British Council, lequel apporte également un soutien de 69 000 $.

Le soutien du Gouvernement du Québec comprend une aide spécifique de 25 000 $ du ministère de la Culture et des Communications afin de mettre en œuvre une des mesures du volet international du Plan culturel numérique du Québec. Cette aide financière est consacrée à trois projets s’inscrivant dans une démarche de développement culturel numérique.

« Les fructueux échanges que nos artistes et nos organismes culturels mènent depuis nombre d’années avec des partenaires du Royaume-Uni constituent un terreau fertile pour mettre en œuvre le Plan culturel numérique du Québec. À travers cette riche coopération que nous avons établie avec le British Council, nous souhaitons aujourd’hui plus que jamais appuyer des initiatives de cocréation et de codiffusion de contenus culturels numériques de même que des initiatives innovantes permettant au milieu québécois de la culture de s’adapter aux nouvelles réalités du numérique », a déclaré le ministre Fortin.

« Le premier regard sur notre relation avec le Royaume-Uni porte naturellement sur l’économie et le commerce, ce pays constituant de facto le deuxième marché d’exportation européen pour les entreprises du Québec. Or, la culture est aujourd’hui un axe incontournable de cette relation : quelque 2 500 représentations de compagnies ou d’artistes québécois ont été données sur le territoire du Royaume-Uni cette année. La forte demande pour le produit culturel québécois se vérifie à Londres, une plaque tournante mondiale en matière d’arts et de culture, mais aussi ailleurs au pays. Je salue la pérennité de nos liens avec le British Council, lesquels permettent de contribuer à ce rayonnement et à l’enrichissement de notre relation », a déclaré la ministre St-Pierre.

Il s’agissait du quatrième appel à projets culturels lancé par le Gouvernement du Québec et le British Council depuis 2010.

« Depuis 2002, nous travaillons de près avec le Gouvernement du Québec afin de livrer des projets porteurs, et nos réalisations communes ont été couronnées de succès. Grâce à cette collaboration, nous avons pu aider de nombreux artistes à tisser des liens et à travailler en coproduction. Alors que l’an prochain marquera le 15e anniversaire de notre Déclaration commune, nous sommes ravis de soutenir les sept projets sélectionnés pour 2017-2018. Il n’est jamais facile de choisir parmi une gamme de projets aussi extraordinaires, diversifiés et créatifs, mais nous espérons qu’avec le soutien conjugué du Gouvernement du Québec et du British Council, les créateurs retenus pourront continuer de développer les liens forts qui unissent nos communautés », a indiqué Maria Afzal, directrice du British Council au Canada.

Au Royaume-Uni, la demande pour le produit culturel québécois couvre la majorité des secteurs culturels, avec un intérêt particulier pour la musique, le théâtre, la danse et le cirque. De plus en plus recherché, le secteur québécois des arts numériques a la réputation déjà bien établie d’être à la fine pointe des technologies. Cet atout suscite l’intérêt des organisations culturelles du Royaume-Uni désireuses de développer leurs connaissances en la matière, principalement par l’établissement de partenariats. Le service des affaires culturelles de la Délégation générale du Québec à Londres a pour mandat d’accroître la demande locale pour l’offre culturelle québécoise, tout en soutenant les activités des organismes et des artistes du Québec qui souhaitent développer le marché du Royaume-Uni.

Consultez la description des projets retenus.



Pour en savoir plus sur les activités du Ministère et de ses 28 représentations dans 15 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : http://bit.ly/1lSqqTn

Suivez le ministère de la Culture et des Communications dans les médias sociaux     @MCCQuebec.



Sources :
François Caouette
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2319

Karl Filion
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Culture et des Communications
et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française
418 380-2310

Information :
Pascal Ouellet
Responsable des relations médias
Direction des communications
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2400, poste 57101

Annie LeGruiec
Responsable des relations avec les médias
Ministère de la Culture et des Communications
418 380-2363, poste 7213

Saada El-Akhrass
Directrice, arts
British Council Canada
2 Queen Street East, Suite 1401
Toronto | Ontario | M5C 3G7 | Canada
416 399 7746 poste 4


Retour à la liste