Mission au Japon de la vice-première ministre

Lise Thériault participe à Foodex 2017 pour soutenir le secteur bioalimentaire québécois

Québec, le 9 mars 2017 – La vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine, Lise Thériault, a saisi l’occasion de sa visite hier à l’exposition Foodex 2017 à Tokyo, au Japon, pour réitérer l’appui du Gouvernement du Québec aux exportateurs québécois du secteur bioalimentaire.

Mme Thériault s’est adressée aux représentants des entreprises québécoises présentes à ce salon et à leurs partenaires d’affaires japonais au cours d’une réception organisée par la Délégation générale du Québec à Tokyo. Elle s’est réjouie de l’engouement suscité par la diversité des produits régionaux québécois, et a tenu à souligner la vitalité de ce secteur d’importance pour les échanges commerciaux avec le Japon, puisqu’il compte pour 40 % des exportations québécoises en sol japonais.

Rappelons que 19 entreprises venant d’une dizaine de régions du Québec sont à Foodex Japon cette année, la plus importante foire commerciale du secteur bioalimentaire de la région de l’Asie-Pacifique et la troisième à l’échelle internationale. Parmi celles-ci, on compte en majorité des fabricants de sirop et de produits de l’érable, mais également des producteurs de canneberges et de bleuets, de canards, de produits naturels et biologiques et autres (voir liste des entreprises en annexe).

Cette activité mettait fin à une mission, entamée le 6 mars, ponctuée de plusieurs événements marquants. Mentionnons à ce titre la signature, le 7 mars, d’un partenariat entre l’Université McGill et l’Université de Kyoto en vue de la création d’un doctorat conjoint en médecine, un projet porteur pour la recherche en santé et la notoriété internationale de l’expertise de pointe québécoise.

Diverses rencontres avec des élus et gens d’affaires japonais ont également permis à Mme Thériault de promouvoir les priorités du Québec ainsi que son expertise en condition féminine, en électrification des transports, en intelligence artificielle et en Francophonie, notamment. L’annonce de la mise en œuvre de l’entente de coopération entre le Québec et la préfecture de Kyoto, qui devrait mener au lancement d’un appel de projets, figure aussi parmi les faits saillants de la mission.

Citation :

« Le Québec et le Japon partagent de multiples priorités et intérêts, et cette mission riche en rencontres fructueuses l’a encore démontré. Sur le plan économique en particulier, le Japon est notre deuxième marché d’exportation bioalimentaire. Il était donc extrêmement important pour moi de profiter de ma présence à Foodex Japon pour souligner l’excellent travail de nos exportateurs. Au cours de mes échanges, j’ai pu constater entre autres à quel point notre système de traçabilité des produits de consommation alimentaire représente un atout pour les produits québécois, car il est un gage de qualité pour les consommateurs japonais. Cette situation me permet d’affirmer que nous devons poursuivre nos efforts de collaboration. ».

Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, et ministre responsable de la Condition féminine

Faits saillants :

  • Les exportations du Québec au Japon, en croissance depuis plusieurs années, ont augmenté de plus de 16 % pour atteindre 1,3 milliard de dollars en 2016, faisant du Japon le sixième plus important client du Québec dans le monde.
  • Foodex 2017 se tient du 7 au 10 mars au Makuhari Mess près de Tokyo. L’exposition, qui en est à sa 42e édition, accueille plus de 3 250 exposants de 78 pays et 77 000 visiteurs professionnels. La participation des entreprises québécoises a été organisée par le Groupe Export agroalimentaire Québec-Canada.
  • Occasions d’affaires et l’importance que le Québec accorde aux accords de libre-échange, ont compté parmi les sujets de l’entretien de Mme Thériault avec le vice-ministre des Affaires étrangères du gouvernement japonais, M. Shunsuke Takei.
  • À l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, la vice-première ministre s’est entretenue avec des femmes d’affaires japonaises ainsi qu’avec la directrice générale du Bureau for Gender Equality, Mme Keiko Takegawa, responsable de la condition féminine au Japon, dans le but de faire valoir l’expertise particulière du Québec en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et d’ouvrir de nouvelles perspectives de coopération Québec-Japon.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du Ministère et de ses 28 représentations dans 15 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : http://bit.ly/1lSqqTn



Source :
Karl W. Sasseville
Directeur des communications et attaché de presse
Cabinet de la vice-première, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine
418 691-5650

Information :
Serge Labrecque
Conseiller en communication
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2400, poste 57161


Retour à la liste