Étude des crédits 2017-2018

Soutien accru à l’action internationale du Québec

Québec, le 5 mai 2017 – À l’occasion de l’étude des crédits 2017-2018 du ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF), la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St-Pierre, s’est réjouie que le budget 2017-2018 vienne confirmer la place significative que les relations internationales et la diplomatie occupent au sein de l’action gouvernementale.

En 2017-2018, les moyens nouveaux attribués au MRIF contribueront à rehausser la capacité du réseau de représentations du Québec aux États-Unis et en Europe, afin de défendre les intérêts du Québec dans le contexte des priorités de la nouvelle administration américaine et de l’entrée en vigueur de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne.

Il est également prévu d’accroître la présence du Québec en Afrique et en Asie, des territoires qui présentent des occasions exceptionnelles. Les enjeux multilatéraux, dont ceux de la Francophonie institutionnelle, demeureront en outre au cœur de son action internationale.

En cette année où le Ministère célèbre son 50e anniversaire, la ministre St-Pierre a souligné que le MRIF a mené dans la dernière année une action internationale à la fois ambitieuse et réaliste, axée sur les intérêts du Québec. Elle a également rappelé les grandes orientations que le Québec s’est données avec sa nouvelle politique internationale Le Québec dans le monde : s’investir, agir, prospérer lancée en avril dernier.

Citation :

« Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie entend continuer de mettre en œuvre en 2017-2018 des actions ciblées, en phase avec les priorités gouvernementales et avec l’objectif de contribuer au développement économique du Québec. Nous évoluons dans un environnement international complexe. Il importe plus que jamais de s’assurer que le Québec est présent aux bons endroits et aux bons moments, pour agir de manière stratégique, dans la mesure de ses moyens humains et financiers. Par ses actions concrètes, le Québec consolidera sa position comme acteur international crédible et responsable. »

Christine St‑Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants :

  • Dans l’immédiat, le budget 2017-2018 du Gouvernement du Québec prévoit un rehaussement de l’enveloppe budgétaire du MRIF de 10,4 M$, ce qui porte son budget de dépenses à 106,3 M$. De manière globale, un investissement additionnel de 100 M$ sur 5 ans est prévu afin de renforcer l’action du MRIF.
  • Ces sommes serviront notamment à :
    • Accroître la présence et la visibilité du Québec à l’étranger
    • Renforcer la diplomatie québécoise
    • Mettre en œuvre le volet international des grandes priorités gouvernementales
    • Améliorer la coopération bilatérale et multilatérale
    • Contribuer de façon accrue à la collaboration et à la solidarité internationale

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur la Politique internationale du Québec :
www.mrif.gouv.qc.ca/fr/ministere/politique-internationale.

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 26 représentations dans 14 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : http://bit.ly/1lSqqTn



Source :
Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2319

Information :
Pascal Ouellet
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2400, poste 57101


Retour à la liste