Nouvelle politique internationale du Québec

Renforcement du réseau de représentations du Québec à l’étranger

Québec, le 5 mai 2017 – C’est devant un parterre de plus de 300 personnes au Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM) que la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a présenté aujourd’hui les prochaines étapes du redéploiement du réseau de représentations du Québec à l’étranger.

Le réseau, qui compte actuellement 26 représentations dans 14 pays, sera bonifié d’ici deux ans pour passer à 33 représentations dans 19 pays. De nouveaux bureaux seront ainsi créés en Afrique, en Asie, en Europe, aux États-Unis et au Mexique, et des ressources additionnelles seront déployées dans certaines représentations existantes.

Le renforcement du réseau de représentations du Québec à l’étranger s’inscrit dans la foulée du lancement, le 11 avril dernier, de la politique internationale du Québec Le Québec dans le monde : s’investir, agir, prospérer, qui énonce les trois orientations suivantes pour l’action internationale du Québec :

  • rendre les Québécoises et les Québécois plus prospères;
  • contribuer à un monde plus durable, juste et sécuritaire;
  • promouvoir la créativité, la culture, le savoir et la spécificité du Québec.

Cette annonce découle également du Plan économique du Québec, qui annonçait le 28 mars 2017 des investissements additionnels de 100 M$ sur cinq ans pour soutenir l’action internationale.

Dans un monde marqué par la complexité, l’interdépendance et les occasions nouvelles, le Québec se dote d’orientations claires et de moyens en conséquence pour faire avancer ses intérêts.

Citation :

« L’investissement que nous faisons aujourd’hui dans notre réseau de représentations est autant un choix économique qu’une affirmation de notre identité. Il constitue la première ligne de défense et de promotion de nos intérêts. Dans le contexte international actuel et en cohérence avec notre nouvelle politique internationale, c’est un choix responsable pour assurer la prospérité des Québécois. Nous sommes aux bons endroits aux bons moments. »

Christine St‑Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants :

  • Les États-Unis sont une priorité de tous les instants pour le Québec. Dans le contexte actuel, une consolidation de la présence du Québec en sol américain est requise pour y défendre nos parts de marché. Une antenne du Québec sera ouverte à Philadelphie, alors que l’Antenne du Québec à Atlanta gagnera en importance, son statut étant rehaussé à celui de délégation. De manière globale, 35 % des nouvelles ressources déployées par le Québec dans la foulée de la nouvelle politique internationale évolueront en sol américain.
  • Le Mexique, troisième marché d’exportation du Québec, est un allié important avec lequel le Québec entretient des liens de qualité, à haut niveau. Une nouvelle antenne économique à Guadalajara dans l’État du Jalisco, où le Québec dispose de liens importants sur les plans économique et institutionnel, viendra enrichir les efforts déjà substantiels de la Délégation générale du Québec à Mexico.
  • Afin de demeurer à l’avant-garde, le Québec se positionnera stratégiquement pour saisir les occasions engendrées par les réformes en cours à Cuba. Un nouveau bureau à La Havane, qui ouvrira prochainement, se concentrera sur les perspectives commerciales, culturelles et scientifiques.
  • Le Québec renforcera ses moyens d’action en Europe, dans la foulée de l’entrée en vigueur provisoire de l’Accord économique et commercial global Canada-Union européenne. L’ajout de personnel à la Délégation générale du Québec à Bruxelles permettra de couvrir davantage le territoire des Pays-Bas, qui présente des occasions concrètes eu égard à la Stratégie maritime et à l’électrification des transports. Les délégations de Munich et de Rome ainsi que le bureau de Barcelone seront renforcés pour répondre à la croissance des liens politiques et économiques avec ces pays.
  • L’Asie est une véritable plaque tournante dans la conduite des affaires du monde. Le moment est opportun pour y promouvoir les grandes priorités du Gouvernement du Québec, telles que le Plan Nord, la Stratégie maritime, l’exportation et l’électrification des transports. Les trois bureaux du Québec en Chine (Shanghai, Beijing et Qingdao) verront leurs effectifs renforcés. C’est un geste significatif visant à développer la relation primordiale entre le Québec et la Chine, son deuxième partenaire économique dans le monde.
  • Afin d’assurer l’efficience de la promotion des intérêts du Québec sur le territoire asiatique, le statut de l’Antenne du Québec à Séoul sera rehaussé à celui d’un bureau, qui sera doté de ressources additionnelles. La Corée du Sud présente, pour le Québec, une myriade d’intérêts, notamment dans les domaines du commerce, de l’innovation, de la culture et de l’éducation. Le Québec souhaite ouvrir un bureau au Vietnam et une antenne à Singapour pour développer les occasions sur le marché du Sud-Est asiatique. Au surplus, un rehaussement de la présence du Québec en Inde est envisagé à plus long terme.
  • En Afrique, le développement rapide de plusieurs économies retient l’attention. En outre, d’ici une trentaine d’années, 85 % des francophones dans le monde seront africains. Il est impératif que le Québec s’y investisse davantage. Ainsi, avec l’appui des autorités sénégalaises, le Bureau du Québec à Dakar deviendra une délégation générale. De nouveaux bureaux seront également ouverts au Maroc et à Abidjan, en Côte d’Ivoire.
  • En tant qu’État fédéré, le Québec a un rôle à jouer relativement aux grands enjeux internationaux. Puisque ces derniers se traitent dans des instances multilatérales, telles que l’Organisation internationale de la Francophonie, de nouveaux effectifs œuvreront au sein de la Délégation aux affaires francophones et multilatérales à Paris.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur la Politique internationale du Québec :
www.mrif.gouv.qc.ca/fr/ministere/politique-internationale.

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et du réseau de représentations du Québec à l’étranger, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : http://bit.ly/1lSqqTn



Source :
Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2319

Information :
Pascal Ouellet
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2400, poste 57101


Retour à la liste