Adoption du projet de loi 139

Allégement bureaucratique et davantage d’argent au bénéfice des participants des programmes LOJIQ

Québec, le 9 novembre 2017 – La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, et son collègue, le ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Jean-Marc Fournier, se réjouissent de l’adoption par l’Assemblée nationale du projet de loi no 139, Loi regroupant l’Office Québec/Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse, l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse et l’Office Québec-Monde pour la jeunesse.

Le lieutenant-gouverneur du Québec, l’honorable J. Michel Doyon entouré (gauche à droite) de Rosalie Simard, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, le président-directeur général de LOJIQ, Michel Robitaille, Benjamin Lille, la coordonnatrice au Carrefour jeunesse emploi de la Capitale-Nationale, Lucie Godin ainsi que Roya Shokrollahi.
Le lieutenant-gouverneur du Québec, l’honorable J. Michel Doyon entouré (gauche à droite) de Rosalie Simard, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, le président-directeur général de LOJIQ, Michel Robitaille, Benjamin Lille, la coordonnatrice au Carrefour jeunesse emploi de la Capitale-Nationale, Lucie Godin ainsi que Roya Shokrollahi.

Le projet de loi 139 vise entre autres à regrouper l’Office Québec/Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse, l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse et l’Office Québec-Monde pour la jeunesse en un seul organisme, devenant ainsi un guichet unique pour la mobilité des jeunes Québécois.

Grâce à cette nouvelle loi, la programmation des activités des offices s’élargira aux territoires canadiens et québécois et permettra, entre autres, la création d’un axe de mobilité interprovinciale favorisant ainsi l’accès des services aux jeunes Québécois issus des 17 régions du Québec.

Citations :

« La mobilité jeunesse occupe une place centrale dans la nouvelle Politique internationale du Québec dévoilée il y a quelques mois. Avec l’adoption du projet de loi 139, Les Offices jeunesse internationaux constitueront ainsi le guichet unique de la mobilité pour les jeunes au Québec. Notre gouvernement réitère ainsi son appui inconditionnel aux jeunes et s’assure qu’ils puissent être aux premières loges d’occasions nouvelles pour le développement économique et social du Québec. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

« Ce qui était possible hier pour les jeunes Québécois à l’international l’est dorénavant aussi à l’intérieur du Québec et à travers le Canada! L’adoption du projet de loi 139, et particulièrement l’élargissement du mandat des Offices jeunesse internationaux du Québec afin d’offrir à notre jeunesse les moyens de découvrir non seulement le Québec, mais surtout le reste du Canada, s’inscrit directement dans la vision portée par notre politique d’affirmation du Québec et de relations canadiennes. En devenant un véritable guichet unique québécois pour les projets de mobilité jeunesse, LOJIQ offrira la chance à des Québécois de renforcer les liens de solidarité qui existent à tous les niveaux, entre eux et les autres Canadiens. »

Jean-Marc Fournier, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

Faits saillants :

  • La Politique internationale du Québec souligne les bénéfices, pour le développement des jeunes Québécois, d’acquérir une expérience de projet à l’étranger et d’enrichir ainsi leur bagage d’expériences personnelles et professionnelles.
  • Le projet de loi 139 apporte également des modifications de concordance à quelques lois et règlements pour tenir compte de ce regroupement et simplifier la gouvernance des Offices jeunesse internationaux du Québec. Il contient finalement des dispositions transitoires permettant la continuation des activités des organismes regroupés au sein de l’Office Québec-Monde pour la jeunesse et confirme l’élargissement des responsabilités de ces organismes en leur confiant le mandat de stages au Québec et à l’intérieur du Canada.
  • Globalement, pour la réalisation de son mandat, l’Office Québec-Monde pour la jeunesse obtiendra le soutien financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, du Secrétariat à la jeunesse et du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 28 représentations dans 15 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/mriquebec

Sources :
Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides
418 649-2319

Karla Duval
Attachée de presse
Cabinet du ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne
karla.duval@mce.gouv.qc.ca

Renseignements :
Pascal Ouellet
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2400, poste 57101

Retour à la liste