Le gouvernement du Québec lance le deuxième appel à projets de son Programme de coopération climatique internationale

14 novembre 2017 – Un nouvel appel à projets visant à appuyer la coopération climatique entre les milieux des affaires, de la recherche et de la solidarité internationale du Québec et leurs partenaires du Sud a été annoncé. Cet appel à projets est le deuxième à s’inscrire dans le cadre du Programme de coopération climatique internationale (PCCI), dont l’objectif est de contribuer aux efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et d’adaptation aux impacts des changements climatiques dans les pays francophones les plus vulnérables et les plus exposés à ces impacts. Les entreprises, les institutions de recherche et les organismes de coopération internationale du Québec sont invités à soumettre leur projet d’ici le 9 février 2018.

La ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, en a fait l’annonce, à l’occasion de la 23e Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques qui se tient à Bonn, en Allemagne.

Rappelons qu’à l’issue du premier appel à projets du PCCI, lancé en novembre 2016, le gouvernement du Québec avait annoncé un soutien financier totalisant près de dix millions de dollars pour la réalisation de quatorze projets.

Citations :

« En soutenant financièrement les projets des organisations d’ici et de leurs partenaires des pays francophones les plus vulnérables, le Québec met en application son engagement à soutenir des actions concrètes qui contribuent à améliorer la qualité de vie des populations qui subissent de façon exacerbée les impacts des changements climatiques. De surcroit, ces projets mettront en lumière l’expertise québécoise, notamment dans les domaines des technologies propres, de l’énergie renouvelable et de l’adaptation aux impacts des changements climatiques. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« En apportant une contribution tangible et en mettant son expertise au service de pays qui sont particulièrement affectés par les changements climatiques, le Québec poursuit l’exercice de son leadership climatique sur la scène internationale et contribue à l’émergence d’une Francophonie bien engagée dans la transition vers une économie sobre en carbone. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

« Si la lutte contre les changements climatiques est un enjeu planétaire, les défis que présentent l’adaptation à ces changements et leur atténuation sont particulièrement importants dans les pays en développement. Grâce à ce financement du gouvernement du Québec, plusieurs projets, répondant aux besoins et aux priorités exprimés par les organisations partenaires qui travaillent sur le terrain, verront le jour et contribueront à accroitre leur capacité d’action. »

Jean Lemire, président du conseil d’orientation du Programme de coopération climatique internationale et émissaire aux changements climatiques et aux enjeux arctiques et nordiques

Faits saillants :

  • Le Québec a été le premier État fédéré au monde à annoncer, dans le cadre de la Conférence de Paris sur le climat (CdP-21), des mesures de coopération climatique à hauteur de 25,5 millions de dollars au bénéfice des pays francophones les plus vulnérables et les plus exposés aux impacts des changements climatiques. Ces mesures sont les suivantes :
    • Mise sur pied du Programme de coopération climatique internationale : 18 M$;
    • Versement au Fonds pour les pays les moins avancés (FPMA) géré par le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) : 6 M$;
    • Renforcement des capacités des pays francophones à négocier en français, à mettre en œuvre les engagements climatiques internationaux et à soutenir l’action de la jeunesse dans la lutte contre les changements climatiques : 1,5 M$.
  • Mentionnons que le financement de ces initiatives provient du Fonds vert dans le cadre de la priorité 9 du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, qui consiste à faire rayonner le Québec sur la scène internationale.

Liens connexes :

Sources :
Geneviève Benoit
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
418 521-3911

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides
418 649-2319

Information :
Relations médias
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
418 521-3991

Retour à la liste