Mission à New York et à Washington D. C.

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie consolide son réseau d’alliances sur le territoire américain

Washington, le 2 février 2018 – Au lendemain du sixième cycle de négociations de l’ALENA, qui s’est conclu à Montréal en début de semaine, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, s’est rendue dans la capitale américaine pour tenir une rencontre de travail stratégique avec l’ensemble des chefs de poste aux États-Unis afin d’établir les priorités et la feuille de route pour l’année à venir. Plusieurs rencontres avec des partenaires et des décideurs publics figuraient à ce programme fort chargé en vue de développer de nouvelles alliances.

Lors d’une rencontre avec des conseillers spéciaux de la Commission des affaires étrangères du Sénat américain, la ministre a pu réitérer l’appui du gouvernement du Québec au libre-échange et démontrer l’importance de l’ALENA comme actif stratégique pour la compétitivité et la création d’emplois dans l’ensemble de l’Amérique du Nord. Elle a également tenu une première rencontre avec le directeur général de l’organisme Trade for America, une coalition de leaders des milieux économique, manufacturier et agricole américains. Nouvellement créé, Trade for America sera un partenaire stratégique important pour le Québec dans son travail de représentation en sol américain, déterminé dans le plan d’action sur les États-Unis. La ministre s’est aussi entretenue avec deux conseillères principales de la National Gouvernors Association. Cette organisation politique qui représente tous les états américains est l’une des plus respectées à Washington et le Québec a développé une relation privilégiée avec plusieurs de ses membres.

Partenaire de longue date, la Foreign Policy Association a profité du lancement de son 100e anniversaire pour mettre en valeur le Québec. Le réalisateur François Girard et maestro Yannick Nézet-Séguin ont été honorés lors de ce lancement. La ministre a d’ailleurs pris la parole en présence de nombreuses personnalités du monde des affaires et du milieu culturel new-yorkais pour souligner la contribution inestimable de ces grands ambassadeurs pour la promotion de la culture et du savoir-faire québécois à l’international.

Le Bureau du Québec à Washington célèbre son 40e anniversaire

Le 2 février 1978 ouvrait à Washington D. C. une représentation névralgique pour la diplomatie québécoise. Les États-Unis sont non seulement le premier partenaire commercial, mais également un allié majeur dans tous les secteurs d’activité. La ville de Washington D. C. est l’un des grands centres décisionnels au monde, autour duquel gravitent des gens du milieu politique et des grands centres de recherche, les législateurs fédéraux et les influenceurs avec lesquels le Québec collabore.

Citation :

« Les prochains mois seront déterminants pour l’évolution des négociations de l’ALENA. Nos équipes intensifieront le travail pour déployer des actions concertées afin de mobiliser nos partenaires américains et développer de nouvelles alliances stratégiques sur le territoire. Il est essentiel de maximiser nos efforts pour préserver notre relation privilégiée avec les États-Unis et de poursuivre la promotion de nos intérêts, notamment à l’égard de l’accès au marché nord-américain. Notre priorité est de travailler d’arrache-pied pour préserver les emplois de qualité de dizaines de milliers de Québécoises et de Québécois qui dépendent de l’ALENA. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants :

  • Le réseau de représentations du Québec sur le territoire américain comprend maintenant neuf représentations.
  • Depuis l’entrée en fonction du président américain, 35 missions ministérielles ciblées ont eu lieu aux États-Unis. Parmi les plus récentes missions réalisées, plusieurs comportaient une dimension importante traitant de la position du Québec au regard de l’ALENA.
  • Au cours des six derniers mois, le Québec a accueilli sur son territoire plusieurs élus américains, dont les gouverneurs du Maine, de la Californie, du Maryland et du Michigan, ainsi que le lieutenant-gouverneur de la Louisiane.
  • Ces visites permettent de positionner le Québec relativement à des enjeux prioritaires et de forger des alliances stratégiques avec ces partenaires. Plusieurs autres visites sont prévues à l’hiver et au printemps 2018.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 29 représentations dans 16 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/MRIQuebec

Source :
Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2319

Information :
Liliane Côté
Conseillère en communications
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2400, poste 57195

Retour à la liste