Témé Tan de Wallonie-Bruxelles remporte le prix Rapsat-Lelièvre 2018

Québec, le 15 mai 2018 – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Marie Montpetit, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St-Pierre, et le délégué général de Wallonie-Bruxelles à Québec, M. Benoît Rutten, sont heureux d’annoncer que le prix Rapsat-Lelièvre 2018 est attribué à l’auteur-compositeur-interprète de Wallonie-Bruxelles, Témé Tan.

Son premier album intitulé Témé Tan a fait l’unanimité auprès des membres du jury international, qui ne tarissaient pas d’éloges à son égard. L’univers mélodieux et personnel de l’artiste belge aux racines congolaises s’est démarqué auprès des spécialistes du domaine de la musique. Ils ont relevé le caractère moderne de sa musique métissée aux influences africaines, sa voix d’une haute virtuosité, ainsi que la qualité des textes et de la production de l’album. Les membres du jury international ont aussi souligné la personnalité attachante de l’artiste et le potentiel de rayonnement de l’album au Québec.

Témé Tan recevra une bourse de 5 000 $ de la part du ministère des Relations internationales et de la Francophonie. De plus, sa maison de production, Titan/PIAS Group, bénéficiera d’un soutien financier du gouvernement de Wallonie-Bruxelles pour la promotion et la mise en marché de son disque au Québec. Le prix lui sera remis officiellement en novembre prochain à Montréal, à l’occasion du festival Coup de cœur francophone, où l’artiste se produira en spectacle.

Sorti mondialement le 6 octobre 2017, ce premier album de l’artiste a connu un réel succès sur la scène internationale. Témé Tan s’est d’ailleurs produit à deux reprises au Québec, dont aux Francofolies de Montréal en 2017.

Citations :

« Toutes mes félicitations à Témé Tan. Je souhaite que le prix Rapsat-Lelièvre contribue à l’essor de la carrière nord-américaine de ce jeune artiste qui s’inscrit dans la mouvance actuelle. S’il a conquis le jury international, je suis convaincue qu’il dispose d’un bel avenir et que son album va résonner au Québec. »

Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Partageant plusieurs points communs, la Wallonie-Bruxelles et le Québec sont des territoires propices au rayonnement des artistes francophones au-delà de leurs frontières. Depuis 1984, le prix Rapsat-Lelièvre permet de mettre en lumière ces riches échanges culturels. Je tiens à féliciter Témé Tan et j’invite les Québécoises et Québécois à découvrir cet artiste prometteur. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

« Bravo à Témé Tan, véritable révélation de la scène pop en Belgique francophone et coup de cœur des membres du jury international. Son style saura, j’en suis certain, soulever les foules de ce côté de l’Atlantique. Un artiste à voir et à revoir. »

Benoit Rutten, délégué général Wallonie-Bruxelles à Québec

Faits saillants :

  • Créé en 1984, le prix Rapsat-Lelièvre est le fruit d’une entente de coopération entre le gouvernement du Québec et celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il vise à encourager le rayonnement de la langue française ainsi qu’à stimuler la production et la diffusion de disques de chansons francophones tout en favorisant les échanges entre le Québec et la Belgique francophone.
  • Administré et financé conjointement par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, le ministère de la Culture et des Communications et la Fédération Wallonie-Bruxelles, le prix est remis chaque année, en alternance à un artiste du Québec et à un artiste de Wallonie-Bruxelles, afin de souligner l’excellence d’un album de chansons francophones. Parmi les derniers lauréats, notons les artistes de Wallonie-Bruxelles, Dalton Télégramme (2016) et Saule (2014), et du Québec, les auteures-compositrices-interprètes Klô Pelgag (2017) et Salomé Leclerc (2015).

Liens connexes :

Suivez le Ministère de la Culture et des Communications dans les médias sociaux

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 29 représentations dans 16 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/MRIQuebec

Sources :
Mathieu Larouche
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française
418 380-2310

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2319

Marie-Hélène Hébert
Chargée de mission
Délégation Wallonie-Bruxelles à Québec
418 692-4148

Information :
Annie LeGruiec
Responsable des relations avec les médias
Ministère de la Culture et des Communications
418 380-2363, poste 7213

Laurence Jean-Charland
Conseillère en communication
Direction des communications et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
418 649-2400, poste 57090

Retour à la liste